Xavier-Louis de Izarra, un youtubeur génial et drôle, un berger qui a tout compris sur le Corona !

Dernier vol de navette vers l'ISS pour traquer la matière noire - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/05/2011 à 12h25 par pam.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Dernier vol de navette vers l'ISS pour traquer la matière noire

 

La navette spatiale Endeavour s'est envolée hier en début d'après-midi pour son dernier voyage à destination de la Station spatiale internationale (ISS) à l'occasion de la mission STS-134.

Après son décollage à 12h56 TU (14h56 heure de Paris), Endeavour s'apprête désormais à s'amarrer à l'ISS à 10h15 TU (12h15 heure de Paris) ce mercredi 18 mai.

L'astronaute de l'ESA Roberto Vittori et ses cinq collègues vont effectuer une mission de 16 jours dans l'espace, emportant avec eux un instrument européen extrêmement sophistiqué, conçu pour déceler les empreintes cosmiques laissées par l'antimatière et la matière noire présentes dans l'Univers.

Roberto Vittori sera accueilli par un autre astronaute italien de l'ESA, Paolo Nespoli, qui travaille dans la Station depuis décembre dernier.

Sa mission a été baptisée DAMA en référence à la quête de la mystérieuse matière noire (dark matter) dont sera chargé le spectromètre magnétique Alpha AMS-02.

Cette expérience de physique fondamentale, d'une masse de 6,9 tonnes, est probablement la charge utile scientifique la plus ambitieuse jamais envoyée sur la Station.

L'équipage de STS-134 paré à embarquer.

"La communauté scientifique internationale nourrit de grands espoirs concernant les données qui seront collectées par AMS-02.

 

 

Elles pourraient notamment permettre de répondre à une question clé: qu'est-ce qui constitue la masse invisible de l'Univers ?" a déclaré Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA.

"Ces observations viendront compléter brillamment celles de l'observatoire spatial Planck de l'ESA, qui mesure la part de la masse invisible avec une extrême précision, et du satellite Herschel, qui surveille notamment les effets de cette dernière sur les jeunes galaxies." (...)

 

Pour lire la suite, cliquez sur "Source" ou sur "Lien utile"

 

Un article de Adrien, publié par Techno Sciences

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Adrien

Source : www.techno-science.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter pam
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.