Délaissant la savane, la mouche tsé-tsé colonise les villes d'Afrique de l'Ouest - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/08/2009 à 18h00 par Isabelle.


DÉLAISSANT LA SAVANE, LA MOUCHE TSÉ-TSÉ COLONISE LES VILLES D'AFRIQUE DE L'OUEST

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Délaissant la savane, la mouche tsé-tsé colonise les villes d'Afrique de l'Ouest

Information sélectionnée par Isabelle

La mouche tsé-tsé menace les villes d'Afrique de l'Ouest, après avoir quasiment déserté son habitat naturel, la savane.

C'est ce que révèle une étude de l'Institut de recherche pour le développement (IRD), parue en juin.

Si ce diptère sévit depuis toujours en Afrique, c'est la première fois qu'il s'attaque aux villes, phénomène dû à l'impact des importantes évolutions démographiques et climatiques ces dernières décennies.

Les mouches tsé-tsé transmettent aux hommes et aux animaux le parasite responsable de la trypanosomiase, dite maladie du sommeil, qui attaque le système nerveux et provoque la folie : s'il n'est pas traité, le malade sombre dans le coma et finit par mourir.

Or, il n'existe aucun vaccin et il est très difficile de dépister la maladie à temps chez des populations peu informées, en particulier au Liberia, en Sierra Leone, en Guinée-Bissau et au Nigeria.

Bien qu'elle soit un problème majeur de santé publique en Afrique, "la trypanosomiase reste une maladie négligée", déplore Fabrice Courtin, chercheur de l'IRD au Burkina Faso et coauteur de l'étude.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur "Lien utile" ci-dessous.