Déforestation : Nestlé renonce à l'huile de palme issue des forêts indonésiennes - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/05/2010 à 22h35 par Tanka.


DÉFORESTATION : NESTLÉ RENONCE À L'HUILE DE PALME ISSUE DES FORÊTS INDONÉSIENNES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Déforestation : Nestlé renonce à l'huile de palme issue des forêts indonésiennes

Nestlé a annoncé lundi 17 mai qu'il n'utiliserait plus d'huile de palme issue des forêts indonésiennes. Greenpeace se réjouit dans un communiqué de cette décision. L'ONG avait lancé en mars dernier une campagne pour dénoncer l'utilisation de ce produit dans les barres chocolatées Kitkat. Selon elle, cette pratique intensifie la déforestation en Indonésie.

"Au cours des trois dernières années, la consommation d'huile de palme du groupe Nestlé a pratiquement doublé, pour s'établir aujourd'hui à 320.000 tonnes par an", avait indiqué Greenpeace lors du lancement de sa campagne contre l'utilisation de l'huile de palme par Nestlé en mars dernier.

Nestlé s'approvisionnait auprès de Sinar Mas, l'un des principaux fournisseurs indonésiens en huile de palme.

"Depuis le début de notre campagne, des centaines de milliers de personnes ont contacté Nestlé pour lui demander de ne plus acheter de produits liés à la destruction des forêts tropicales.

Greenpeace va suivre ce processus de près et faire pression pour que le plan de Nestlé soit mis en oeuvre rapidement", explique Jérôme Frignet, chargé de campagne Forêt pour Greenpeace, qui se réjouit d'ailleurs de l'annonce du groupe.

Avant le géant de l'agro-alimentaire, d'autres grands groupes ont, eux, déjà pris leurs distances avec Sinar Mas. Unilever a fini par résilier ses contrats d'approvisionnement avec Sinar Mas tout comme Kraft, suite aux actions conduites par l'ONG.

L'équivalent d'un terrain de foot de forêt disparaît toutes les 15 secondes en Indonésie en raison de la déforestation. Conséquence : des espèces animales, comme l'orang-outan, se voient privées de leurs habitats, et les émissions de gaz à effet de serre augmentent.

Aujourd'hui, toujours selon Greenpeace, l'Indonésie serait "au troisième rang des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, derrière la Chine et les États-Unis".

Source : droit-finances.commentcamarche.net


Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire