Déforestation : le Cameroun et l'Europe signent un accord - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/10/2010 à 13h50 par Tanka.


DÉFORESTATION : LE CAMEROUN ET L'EUROPE SIGNENT UN ACCORD

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Déforestation : le Cameroun et l'Europe signent un accord

Déforestation : le Cameroun et l'Europe signent un accord sur le bois illégal

Europe - Premier pays africain exportateur de bois vers l'Europe, le Cameroun a signé mercredi un accord avec l'UE. Visant à lutter contre le commerce de bois issu de coupes illégales, ce texte impose à toutes les expéditions de bois et de produits issus du bois en provenance du Cameroun et à destination de l'UE d'être accompagnées d'une autorisation attestant leur origine légale.

Après trois ans de négociations, cet "accord de partenariat volontaire" prévoit que d'ici juillet 2012, toutes les livraisons de bois provenant du Cameroun vers l'UE soient certifiées comme d'origine légale. Afin de permettre cette entrée en vigueur dans moins de deux ans, un système de traçabilité nationale du bois est en cours de développement au Cameroun.

Le pays est l'un des principaux exportateurs de bois du bassin du Congo, une zone qui abrite la deuxième réserve mondiale de bois tropical. D'après la Commission européenne, ce sont 80% des exportations de bois camerounais qui sont destinées à l'UE.

Alors que l'Union européenne a déjà signé deux autres accords bilatéraux, avec le Ghana en 2009 et la République démocratique du Congo, des négociations sont en cours avec six autres pays : la Malaisie, l'Indonésie, le Vietnam, la Centrafrique, le Liberia et le Gabon.

Dans le cadre de cette lutte contre la déforestation, l'UE a également adopté une législation qui prévoit d'ici deux ans l'interdiction de l'introduction sur le marché européen de bois abattu illégalement. Cette loi contraint donc les importateurs de bois à s'assurer de la légalité de leurs produits. Une traçabilité imposée à tous les opérateurs de la chaîne d'approvisionnement.

Etat de santé réel de la planète





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com