Macron affirme, anticonstitutionnellement, que LUI SEUL est capable d'éviter un désordre en France

Déforestation: Abomey Calavi au coeur d'une intense activité - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/09/2011 à 00h04 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Déforestation: Abomey Calavi au coeur d'une intense activité

 
Pour ceux qui résident à Cotonou et environs et qui n'ont pas les moyens de s'offrir un voyage dans les forêts de l'intérieur du pays, il suffit de se rendre à Abomey Calavi, plus précisément dans l'arrondissement d'Akassato dans la zone dite Zopa.

La rue pavée conduisant au domicile de l'ancien président Mathieu Kérékou est souvent jonchée de camions dont la plupart sont remplis à ras-bol de madriers. Un peu plus loin, dans les recoins de ce quartier résidentiel en pleine construction, il est aisé de voir plusieurs terrains vides, clôturés pour la plupart, sur lesquels des billes et madriers sont entreposés.

Visiblement, cette zone cachée du regard des curieux est le lieu d'une intense activité qu'aucune enseigne n'indique. Le Bénin n'étant pas un pays forestier, la question naturelle qu'il convient de se poser est la suivante: d'où viennent tous ces bois et où vont-ils?

De toute évidence, nous sommes là au point de ralliement des produits de la déforestation des maigres ressources forestières du pays, déjà dénoncé à plusieurs reprises par Bénin Actu sans qu'aucune autorité n'ait daigné se saisir de la question. Les madriers proviennent en effet de plusieurs localités du pays et y sont tout simplement en transit. Ils sont par la suite chargés dans des conteneurs qui prennent la destination du Port autonome de Cotonou pour être enfin embarqués pour des destinations outre-mer.

Malgré la désertification et les changements climatiques qui touchent de plein fouet le Bénin, il existe encore quelques zones boisées que des organisations non gouvernementales et les partenaires financiers comme la Banque mondiale tentent de sauvegarder.

Ainsi il y a entre autres les forêts de Goungoun, Sota, Trois Rivières, Alibori Supérieur, Ouémé supérieur, Houénou Bénou. De nombreux projets ont été initiés qui vont dans le sens d'une gestion durable de ces ressources. Il s'agissait de faire en sorte que les populations riveraines puissent prélever des forêts tout en restituant à celles-ci ce qu'elles en prélèvent.

Mais cette parenthèse semble désormais terminée. Toutes les zones classées sont envahies par des pillards qui ne font pas mystère des appuis dont ils bénéficieraient au sein de la classe politique et des structures en charge de l'administration forestière.

En réalité, les tentatives de coupes massives de bois n'est pas nouvelle au Bénin. Les pratiques agriculturales particulièrement destructrices ont fini au fil des siècles par avoir raison du couvert végétal notamment dans les parties méridionales et centrales du pays.

Face à l'appétit vorace des trafiquants, et pour préserver ce qui pouvait encore l'être, les autorités administratives de certaines régions avaient fini par interdire interdit l'utilisation des tronçonneuses. C'était sous la révolution. La peur des représailles particulièrement sévères sous ce régime avait permis de faire respecter l'interdit.

Les braconniers ont repris du service avec le retour des libertés démocratiques. L'activité s'est particulièrement accrue ces dernières années, et leurs auteurs ne s'en cachent plus, parce que bénéficiant de complicités à divers niveaux.

Tantôt ce sont des élus locaux qui, inconscient du danger qu'ils font courir à leur localité, organisent cette activité illégale et tantôt ce sont des gardiens mêmes de la forêt ou des politiques qui sont à la base du pillage.

 

Un article de Pierre Matchoudo, publié par BeninActu

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Pierre Matchoudo

Source : www.beninactu.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.