Découverte de fragments appartenant au continent Gondwana - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/11/2011 à 17h59 par Tanka.


DÉCOUVERTE DE FRAGMENTS APPARTENANT AU CONTINENT GONDWANA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Découverte de fragments appartenant au continent Gondwana

 
Titre initial :
Australie : La découverte de fragments appartenant au continent Gondwana au fond de l'océan

 
Une partie du Gondwana a été découvert par des explorateurs Australiens au fond de l'Océan Indien. Le Gondwana était un grand continent qui a disparu depuis des milliers d'années.

Découverte des fragments du supercontinent

Pendant un de leurs voyages de reconnaissance en octobre dernier et à 1.600 km à l'ouest de l'Australie, des scientifiques ont trouvé deux parties du super continent Gondwana. Ces fragments se situent au fond de l'Océan Indien, sachant que cet endroit est une zone océanique peu connue des explorateurs et des scientifiques.

Il y a plusieurs milliers d'années, Gondwana était une grande terre immense réunissant les continents et les îles de l'hémisphère sud. Suite à un cataclysme naturel, elle s'était disloquée en plusieurs morceaux de terres et continents émergés au-dessus des Océans et immergés au fond de la mer.

D'après les observations des scientifiques, les échantillons des rochers renferment des traces d'êtres vivants pouvant vivre dans les eaux peu profondes et/ou à la surface. Cette découverte confirme leur hypothèse que ces deux îles découvertes à 2000 m de profondeur sont des parties du supercontinent Gondwana.

Preuves tangibles

Les explications avancées concernant cette découverte doivent être prouvée et confirmées. Pour ce, des prélèvements ont été effectués sur l'une des deux terres et ces échantillons seront examinés pour qu'elles puissent être datées. Or, les scientifiques ont estimé qu'elles pourraient être âgées plus d'un milliard d'années.

Ensuite, ces extraits seront sûrement comparés à ceux des rochers de la côte ouest de l'Australie et aux extraits de rochers d'Inde pour savoir le lieu exact de la scission du supercontinent. Or, les chercheurs pensent que la confrontation des échantillons de rochers avec les rochers d'Inde semble impossible. En Inde, l'endroit de la dislocation est difficile à déterminer suite à la formation de l'Himalaya.

En bref, cette découverte reste quand même déterminante et importante pour les scientifiques et pour les êtres humains. Elle permet de comprendre d'avantage le passé de notre planète.

 

Un article publié par Techno soir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.technosoir.com