Découverte d'une nouvelle araignée dans des déchets nucléaires - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/05/2013 à 13h10 par mich.


DÉCOUVERTE D'UNE NOUVELLE ARAIGNÉE DANS DES DÉCHETS NUCLÉAIRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Découverte d'une nouvelle araignée dans des déchets nucléaires

 

Aux États-Unis, une toile d'araignée d'une matière jamais vue a été découverte sur un site de déchets nucléaires. L'oeuvre d'une araignée mutante ?

La vie dans un milieu radioactif interpelle de nombreux chercheurs. Le Daily Mail rapporte que l'on aurait retrouvé une toile d'araignée d'une matière inconnue dans les déchets nucléaires de Savannah River en Caroline du Sud.

Ce sont des employés qui ont fait la découverte de cette toile, ils ont directement averti les chercheurs du Savannah River National Laboratory pour qu'ils puissent l'analyser. Ceux-ci confirment qu'il s'agit bien d'une toile d'araignée confectionnée au milieu de déchets nucléaires. La substance qui la compose est inédite et les scientifiques avance l'hypothèse d'une nouvelle espèce d'arachnide née au sein d'un milieu radioactif.

Même si la découverte interpelle, les chercheurs relativisent : « Il y a bien de la vie dans des volcans, alors pourquoi pas envisager cette possibilité sur un site de déchets nucléaires », affirme le professeur Osman Kemal Kadirolu. Il ajoute avec ironie : « Mais n'allez pas croire que l'on va se trouver confronté à une araignée géante Godzilla. »

Une araignée géante, digne d'un film de science-fiction, n'est donc pas pour tout de suite.

 

Un article de rtl.be, publié par ovni-belgique.xooit.be et relayé par SOS-planete

 

Source

 

 

Un arachnologue belge découvre 4 nouvelles araignées

 

BRUXELLES - L'arachnologue Léon Baert, de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, vient de découvrir quatre nouvelles espèces d'araignées jamais décrites. Spécialiste des araignées des Galapagos, le scientifique les a dénommées en référence à l'histoire de ces îles.

L'arachnologue Léon Baert, de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, vient de décrire quatre nouvelles espèces d'araignées des Galápagos à partir de spécimens d'une collection encore peu étudiée du Texas Memorial Museum (Université du Texas) et des collections belges propres. Il s'agit de deux Thomisidae (surnommées «araignées-crabes» en raison de leur démarche) et de deux Philodromidae (du grec philodromos, «qui aime la course»). Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique «European Journal of Taxonomy».

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de lavenir.net, relayé par SOS-planete

 

Ces posts vous sont transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Ce site accueille environ 6500 visiteurs par jour. Il est édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 36 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine et si vous voulez nous aider à progresser, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion.

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

Nous les esclaves modernes ! Version pour les aveugles...






 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : lavenir.net

Source : ovni-belgique.xooit.be