Découverte d'un système artificiel de photosynthèse - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/01/2011 à 14h35 par Mich.


DÉCOUVERTE D'UN SYSTÈME ARTIFICIEL DE PHOTOSYNTHÈSE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Découverte d'un système artificiel de photosynthèse

Le professeur Richard Watt et ses étudiants en chimie de l'université de Brigham Young (BYU) dans l'Utah soupçonne une protéine commune qui pourrait réagir à la lumière du soleil et capturer son énergie - semblable à ce que réalise la chlorophylle lors de la photosynthèse.

L'histoire débute avec l'extraction d'acide citrique contenu dans les oranges avant d'être mélangé avec cette fameuse protéine. Ensuite, ils dissolvent de la poudre d'or dans la solution. Puis ils mettent la mixture de couleur jaune sous la lumière directe du soleil et croisent les doigts dans l'espoir qu'elle devienne mauve.

En effet, si la solution tourne au mauve, ce serait le signal que les atomes d'or reçoivent des électrons et cette énergie servirait à resserrer les nanoparticules de couleur pourpre. Et, cela voudrait dire que la protéine utilise la lumière du soleil pour exciter l'acide citrique et déclencher un transfert d'énergie.

Alors que la lumière directe du soleil déclenche le processus en 20 minutes environ, une lampe tungstène à mercure haute puissance le réalise beaucoup plus rapidement.

« Nous avons mis le système en place, allumé la lumière, et la solution est devenue violette », a déclaré R. Watt. « Nous savions alors que nous avions démontré le concept. » La beauté de cette expérience ne réside pas dans ses couleurs - à moins, bien sûr, qu'elle ne révèle son potentiel pour les sources d'énergie "verte" !

La dernière étape de ce projet consistera à relier la protéine à une électrode afin de canaliser l'énergie dans une pile à combustible ou dans une batterie. Les chimistes du BYU réaliseront cette prochaine étape en partenariat avec Jae-Woo Kim, du "National Institute of Aerospace."

Les chercheurs du BYU ont publié leurs conclusions dans le "Journal of Nanoparticle Research".

Lances-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : enerzine.com

Source : www.enerzine.com