Déchets nucléaires : coup de force de Greenpeace dans le Val de Marne - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/03/2010 à 22h10 par Tanka.


DÉCHETS NUCLÉAIRES : COUP DE FORCE DE GREENPEACE DANS LE VAL DE MARNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Déchets nucléaires : coup de force de Greenpeace dans le Val de Marne

Le coup de force aura duré près de quatre heures. Douze militants de Greenpeace qui ont bloqué une partie de la nuit un train d'uranium appauvri en gare de triage de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) ont été interpellés. A cinq heures du matin, le train était débloqué selon les forces de l'ordre.

Enchaînés depuis une heure du matin aux voies de chemin de fer à l'arrière et à l'avant de ce long convoi en provenance de l'usine Areva de Pierrelatte (Drôme), les membres de l'ONG écologiste réclamaient un moratoire sur l'exportation des déchets nucléaires.
La cargaison du train doit en effet être acheminée à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique) pour être embarquée à bord d'un cargo à destination de la Russie.

Areva, propriétaire de la cargaison avec EDF, affirme que l'uranium appauvri est exporté vers la Russie pour retraitement et réutilisation dans des centrales françaises car la France ne dispose pas des capacités nécessaires à ce retraitement. Une explication contestée par Greenpeace qui considère cette cargaison comme des «déchets nucléaires». Selon l'ONG, Areva et son homologue à capitaux européens, Urenco, ont envoyé près de 140 000 tonnes de déchets nucléaires en Russie ces 15 dernières années.

Source : leparisien.fr

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire