De puissants hommes d'affaires américains appellent à lutter contre le réchauffement - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/06/2014 à 21h11 par Exo007.


DE PUISSANTS HOMMES D'AFFAIRES AMÉRICAINS APPELLENT À LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
De puissants hommes d'affaires américains appellent à lutter contre le réchauffement

 

L'industrie américaine est-elle en train de prendre conscience du changement climatique ?

Les chefs d'entreprise s'inquiètent de plus en plus des risques encourus du fait du dérèglement du climat. A contre-courant de la pensée traditionnelle du milieu des affaires, qui veut que les normes antipollution nuisent à la prospérité, ils estiment que c'est l'absence d'encadrement des émissions de CO2 qui, à terme, est la plus dangereuse pour la croissance.

De Coca-Cola, dont l'approvisionnement en eau ou canne à sucre est régulièrement menacé par des événements climatiques, à Nike, qui possède 700 usines dans 49 pays, et a été affectée en 2008 par des fermetures d'usine en Thaïlande dues aux inondations, les multinationales se sentent de plus en plus exposées aux variations extrêmes du climat. Elles craignent des augmentations de prix des matières premières et des ruptures d'approvisionnement.

Trois personnalités du monde des affaires ont uni leurs forces pour accélérer la prise de conscience parmi leurs pairs.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Corine Lesnes, publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

Sur le même sujet => Voir notre dossier

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer au financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Corine Lesnes

Source : www.lemonde.fr