De nouvelles espèces de musaraigne découvertes en Indonésie - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/07/2011 à 18h50 par Mich.


DE NOUVELLES ESPÈCES DE MUSARAIGNE DÉCOUVERTES EN INDONÉSIE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
De nouvelles espèces de musaraigne découvertes en Indonésie

 

Quatre espèces de musaraignes ont été découvertes récemment près du Mont Tompotika sur une île indonésienne. Mais les scientifiques attendent les résultats des analyses ADN pour savoir si ces mammifères insectivores appartiennent réellement à de nouvelles espèces.

La liste des nouvelles espèces animales est peut-être à nouveau sur le point de s'allonger. Sur le mont Tompotika, une petite montagne située sur l'île indonésienne de Sulawesi, des chercheurs ont découvert plusieurs espèces de musaraignes. Parmi celle-ci se trouve, la musaraigne aux pattes blanches photographiée ci-contre et qui appartient au genre Crocidura.

Seul problème : les chercheurs ignorent encore s'il s'agit de nouvelles espèces ou si celles-ci appartiennent à des espèces déjà existantes. Des analyses ADN sont donc en cours afin de confirmer l'une des hypothèses.

Pour capturer ces musaraignes, l'équipe a utilisé des pièges fabriqués à l'aide de seaux enterrés dans le sol. Les chercheurs ont ensuite conçu de longs obstacles à l'aide de bâches qui ont dirigé les animaux vers les sceaux ouverts, tombant ainsi dans le piège. Ils ont alors pu être étudiés en détail.

Comme toutes les musaraignes, ces mammifères présentent de petits yeux et un sens de l'odorat très aiguisé qui leur permet de débusquer les petits invertébrés tels que les vers de terre, explique Jake Esselstyn, biologiste à l'Université de Hamilton au Canada et membre de l'équipe qui a fait la découverte, aujourd'hui rapportée par le National Geographic.

Faisant partie des plus petits mammifères, les musaraignes "vivent rapidement et meurent jeunes", selon Alliance for Tompotika Conservation. Le rythme cardiaque de certains spécimens peut en effet atteindre jusqu'à 1.200 pulsations par minute, d'où leur courte longévité. Par ailleurs, certaines espèces de musaraignes produisent du venin qui se mélange à leur salive et les aide à maitriser les proies. Néanmoins, ce n'est pas le cas des nouvelles musaraignes, ont indiqué les chercheurs.

Des espèces inconnues ?

Les variétés de Tompokita présentent à l'évidence des différences par rapport aux C.elongata trouvées ailleurs sur l'île de Sulawesi, et notamment une couleur de fourrure et une longueur de queue distincte. C.elongata fait partie du peu d'espèces de musaraignes qui peut se déplacer du milieu terrestre jusque dans les arbres.

Les petits mammifères utilisent alors leur longue queue et leurs pattes pour se balancer en altitude, explique Jake Esselstyn. Pour l'instant, l'observation des animaux restent néanmoins insuffisante pour classer les spécimens dans une nouvelle espèce.

En vérité, la majeure partie de l'ile de Sulawesi est très isolée et peu étudiée. Ainsi, l'inventaire réalisé au mois d'avril a porté le nombre d'espèces connues existant sur Tompotika à seulement dix environ, incluant les possibles nouvelles musaraignes, mais aussi un serpent, trois grenouilles et trois geckos.

"Les gens ne se rendent pas compte à quel point nous en savons peu sur le monde de la nature, même des informations basiques comme le nombre d'espèces présentes sur l'île de Sulawesi" précise le biologiste canadien, avant d'ajouter : "Ce genre de travail est important pour évaluer le nombre d'espèces vivant dans des endroits particuliers, connaitre leur histoire évolutive, et savoir comment nous pouvons préserver les populations naturelles."

 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles sur MaxiSciences

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com