Le saviez-vous ? Au commencement le Père Noël était VERT. C'est Coca-Cola qui l'a habillé en ROUGE

De nouveaux catalyseurs utilisant la lumière solaire pour dépolluer l'eau - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/03/2013 à 18h50 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
De nouveaux catalyseurs utilisant la lumière solaire pour dépolluer l'eau

Les pesticides sont des substances dont la terminaison du mot est «cide», ce qui indique qu'ils ont pour fonction de tuer des êtres vivants. Lors de l'utilisation des pesticides, l'environnement est contaminé par ces substances, dans l'eau, dans l'air et dans le sol. Il peut y avoir des effets nocifs sur les organismes,
même sur l'être humain

 

Pour éliminer d'éventuels polluants contenus dans l'eau, ne sont en principe nécessaires que de la lumière, de l'oxygène atmosphérique et un catalyseur.

Une équipe internationale issue de sept pays, composée entre autres de chercheurs de l'Université de la Ruhr à Bochum (RUB, Rhénanie du Nord-Westphalie), a pour objectif de développer un photocatalyseur efficace et économiquement rentable.

Pour cela, les scientifiques combinent des semi-conducteurs captant la lumière du soleil avec des matériaux nanostructurés, dont les propriétés sont optimisées pour les transferts d'électrons. Le produit fini doit se présenter sous forme liquide, de sorte que les fabricants pourront enduire les photoréacteurs avec le catalyseur.

L'Union européenne finance le projet, intitulé "4G-PHOTOCAT", dans le cadre du 7ème Programme de recherche européen (FP7), à hauteur de 3,7 millions d'euros sur trois ans.

De nombreux pays à travers le monde ont recours de façon intensive à des pesticides qui contaminent l'eau potable par des polluants organiques persistants.

"La photocatalyse pourrait être l'une des méthodes les moins chères et les plus efficaces pour débarrasser l'eau de telles substances toxiques", a déclaré Radim Berànek, professeur à la RUB.

En présence de lumière et d'oxygène se créent des conditions d'oxydation, grâce auxquelles les toxines sont dégradées en substances inoffensives comme l'eau et le dioxyde de carbone. Jusqu'à présent, cette méthode se heurte néanmoins à deux difficultés : les taux de dégradation ne sont pas suffisamment élevés, et la construction des réacteurs nécessaires s'avère coûteuse.

Au sein du projet "4G-PHOTOCAT", les chercheurs souhaitent développer des photocatalyseurs bon marché et présentant un taux de dégradation nettement plus élevé. A cet effet, ils créent de nouveaux matériaux composites à base de semi-conducteurs et d'oxydes métalliques nanostructurés.

Pour atteindre les structures optimales, ils utilisent des procédés de dépôts chimiques modernes, qui permettent de contrôler de façon exacte la composition et la structure du produit formé.

"Notre but ultime est de produire lesdits photocatalyseurs sous la forme d'un revêtement à peindre", a déclaré Radim Berànek. "Les photoréacteurs peints de cette manière pourraient ainsi être utilisés pour la décontamination de l'eau, en particulier dans les zones rurales."

 

Pour en savoir plus : Jun.-Prof. Dr. Radim Beránek, département matériaux photoactifs - Faculté de chimie et biochimie, RUB - email : radim.beranek)at(rub.de

 

Note de Kannie : Plus simple que d'user de solutions (qui existent) pour remplacer les pesticides sans nuire aux animaux, à la planète et aux êtres humains !

 

Un article de Hélène Benveniste, publié par bulletins-electroniques.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Hélène Benveniste

Source : www.bulletins-electroniques.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.