Et si tout n'était qu'ÊTRE? Et le reste frêles ou vastes illusions de passaGe? Que ferions-nous là?

De la traite négrière à l'impérialisme fiancier - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/02/2011 à 00h14 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
De la traite négrière à l'impérialisme fiancier

 
Dakar succède à Davos .

Depuis dimanche dernier, Dakar accueille le Forum Social Mondial, lieu d'échanges entre altermondialistes venus de tous horizons mais aussi rendez-vous médiatique pour certaines personnalités politiques qui viennent s' y montrer (comme Jean-Christophe Cambadelis esquissant quelques pas de danse africaine devant les caméras), en espérant sans doute racheter à bon compte tout un passif de compromissions avec le clan adverse (celui de Davos).

Dans les médias, la voix des déshérités succède à celle des financiers et des dirigeants de multinationales. On parle solidarité internationale, taxation du capital, justice climatique, préservation des biens communs, droit des migrants . . .

On doit en parler avec la conviction qu'il ne s'agit pas là d'utopies inapplicables, réservées à d'autres mondes, mais bien de nécessités incontournables.

Chaque jour qui passe démontre l'urgence de modifier en profondeur nos modes de pensée et de fonctionnement ; chaque jour qui passe démontre l'urgence pour tous les pays et notamment les pays d'Afrique d'instaurer des démocraties véritables et dynamiques, ouvertes sur le monde, s'appuyant sur des citoyens éclairés, seuls capables de comprendre les véritables enjeux collectifs et de relever les défis de notre temps dans l'intérêt de tous.

La tâche est immense : l'économie mondiale, sous la férule néolibérale, demeure une formidable machine à broyer les êtres humains et leur environnement. Le capitalisme mondialisé, avec ses deux bras armés que sont le FMI et l'OMC, est une mécanique d'exploitation implacable qui ne peut permettre une émancipation véritable pour les plus démunis.

A l'heure où l'Afrique tente de s'éveiller et de secouer le joug de la dictature et de la soumission aux héritiers du colonialisme, la contrainte internationale risque de peser de tout son poids dans les processus en cours .

Le cheminement vers la démocratie ne sera pas forcément facilité par ceux qui font mine aujourd'hui de s'en réjouir. Les gardiens du temple de l'orthodoxie financière veillent. Déjà, l'agence Moody's n'a pas hésité à dégrader la note de la Tunisie, envoyant ainsi un signal appuyé aux bailleurs de fonds et investisseurs.

Les maîtres du monde actuel se soucient en fait très peu de démocratie ; si elle ne contrevient pas à leurs affaires ils peuvent s'en accommoder mais elle n'est pas réellement indispensable et peut même, dans bon nombre de cas, compliquer les choses, c'est en quelque sorte une donnée superfétatoire.

En 1962, l'agronome René Dumont publiait un livre intitulé « L'Afrique noire est mal partie ». Cinquante ans plus tard, l'Afrique demeure entravée dans son développement par de multiples facteurs dont la soumission à l'impérialisme financier constitue sans nul doute, désormais, le plus redoutable.

Nous devons aider l'Afrique à se libérer, à exorciser ses vieux démons. Depuis la traite négrière, ce continent a sans cesse été la victime de régimes et de systèmes organisés permettant d'exploiter ses richesses pour le plus grand malheur des populations locales et le plus grand profit des pays industrialisés avec la complicité de leurs relais politiques locaux .

Il est grand temps de bousculer, de jeter aux orties ces vieux schémas, et nous devons le faire ensemble : les populations du Nord comme du Sud ont partie liée : le capitalisme financier qui détourne la richesse créée par le travail vers la spéculation assèche ainsi peu à peu les forces vives de la planète où qu'elles soient.
 

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

 

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : Jean-Luc GASNIER

Source : blogs.mediapart.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.