Citation de René Barjavel: Les hommes ont libéré les forces terribles que la Nature tenait enfermées

De la morale du Vivant au Droit de l'Animal - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/01/2010 à 20h08 par nathalie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
De la morale du Vivant au Droit de l'Animal

Information recueillie par Nathalie

En ce début de siècle, la condition animale reste en France un sujet de préoccupation mineur tant au plan sociétal que sur celui de la morale.

Pourtant, nul n'ignore plus maintenant que l'animal, et en premier lieu les mammifères, dispose comme tous les vertébrés d'un cerveau et d'un système nerveux complexes. Qu'il a, à l'instar de l'homme, la capacité de souffrir, d'avoir du plaisir, des émotions, bref qu'il a des intérêts propres. Que l'instinct (les comportements innés) est malléable et n'est pas cet étroit carcan comportemental que se plaisaient à décrire les biologues d'antan.

À ce titre et à bien d'autres encore, l'animal a des « droits » c'est-à-dire qu'il doit bénéficier d'une protection contre l'arbitraire, la vilenie et les cruautés dont ne se privent pas les méchantes gens privées de discernement et de cette loi naturelle qui habite tout être doué de coeur et de raison.

Ajoutons qu'en des temps dominés par le fétichisme du rendement économique et financier, en une époque essentiellement régie par un matérialisme aveugle et triomphant, il est essentiel d'oeuvrer et de militer pour que l'animal en général, du plus grand au plus petit, ne soit plus considéré comme une vile matière première destinée uniquement à satisfaire les besoins des hommes et, de ce point de vue, consommable et destructible suivant les seuls caprices du Marché !

Bien sûr les mentalités évoluent, trop lentement cependant. L'intolérance à l'égard de la souffrance animale est toujours considérée comme une sensiblerie déplacée quelque peu infantile et par là inopportune et ridicule ; un « sentimentalisme » moqué voire méprisé ! Il est vrai que nous vivons à un âge où la jouissance immédiate s'est substituée à l'accomplissement de l'être, autrement dit à l'effort existentiel de perfectionnement des âmes.

Il est vrai aussi que la reconnaissance des « droits des animaux » est une réforme difficile car elle touche à des conceptions et à des perceptions héritières du rationalisme de Descartes et du scientisme philosophique du matérialisme des Lumières.

Inutile de dire que considérer l'animal comme autre chose qu'une « ressource » ne peut que contrarier des intérêts puissants, eux-mêmes greffés sur des habitudes culturelles admissibles du temps de l'économie de subsistance mais devenues parfaitement inacceptables au temps de l'exploitation industrielle de la nature.

Ainsi le Japon moderne ne parvient-il pas (parce qu'il ne le veut pas malgré la grande influence du Bouddhisme dans l'Archipel nippon) à renoncer à la consommation de viande de baleine présente même dans les soupes populaires, distribuées aux sans-logis dans les parcs de Tokyo.

Interrogés, les diplomates japonais rétorquent que l'exploitation de la baleine est licite (en fait les tueries de baleines se font pour les Japonais sous couvert de recherches scientifiques qui ont ici bon dos !) et que la « ressource » n'est pas en danger. Remarquons que ce qui est réputé « licite » ne coïncide pas obligatoirement avec ce qui est « moral », et que le vivant n'est pas en soi une « ressource » ordinaire et que nous ne sommes plus au temps des sociétés de chasseurs-cueilleurs. Qu'il s'agirait par conséquent de rompre avec des pratiques alimentaires qui n'ont plus de justifications aujourd'hui sauf en tant que reliquat marginal.

De la même façon, alors que les manteaux de fourrures ont perdu de leur attrait à la suite de campagnes de dénonciation, l'Union européenne n'en continue pas moins à autoriser l'importation massive de Chine des fourrures de chiens écorchés vifs et de chats ébouillantés vivants [2] qui orneront les capuches des parkas ou serviront à fourrer les bottes italiennes de sport d'hiver...

Cela malgré une intention affichée de restreindre ou de faire cesser ce commerce honteux, il suffit de regarder autour de soi pour constater avec chagrin que les accessoires de fourrure sont plus nombreux que jamais.

Commerce qui perdure grâce à l' ignorance du public, ignorance entretenue par les silences de la grande presse qui par ailleurs se lamente de ses pertes de crédibilité et de lectorat.

Pourtant tous les espoirs sont permis ...


Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Source : Terre Future

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires ! - Le Vrai d'UFO's ;o) - EndinGues à donfff !!! (02:00)

 

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

 

Manipulation de l'opinion : Quelle vérité fondamentale est dissimulée par la "théorie" du complot ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010 - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

 

La composition exacte des CHEMTRAILS enfin dévoilée. Quels vrais danGers pour la santé des citoyens? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Aux antennes E.L.F. hautes fréquences du réseau HAARP en Alaska, s'en joignent 144 autres en Russie! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter nathalie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.