ESPOIR mondial : Un mal pour un bien ? La galère du bruit stridant inconnu a rapproché les voisins !

Danger imminent ! La semence dans tous ses états (vidéo) - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/05/2013 à 08h36 par jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

 

 

Les paysans n'ont plus le droit d'utiliser leur propres graines. Les hybrides F1 et les OGM deviennent la norme imposée par l'agro-industrie...

L'association Kokopelli agit pour préserver et distribuer les semences anciennes et non brevetées.

Mais récemment la cour européenne a encore sanctionné son travail...

Sommes nous tous cobayes de ce système ?

 

Plus d'informations sur fotosintesia.com.

 
Pour en savoir plus, cliquer ICI

 
Note de Christophe Noisette (infogm) :

Cette vidéo n'est pas fausse, elle est caricaturale :

- il existe par exemple des semences modernes qui ne sont pas des F1 ou des OGM...

- quand j'entends que plus rien n'est plus reproductible, c'est excessif.

- En Inde, il y a encore des semences paysannes.

Le côté excessif continue avec la vente d'un enfant, d'un rein... Il y a du vrai mais c'est plus subtile que cela. Et la cause n'est pas unique.

Ce que dit Vélot est tout à fait exact.

Ce que cette vidéo explique est une évolution agronomique et économique qui s'est réellement produite.

Pour en savoir plus sur la privatisation des semences, je vous conseille de consulter le site du Réseau Semences Paysannes (semencespaysannes.org) ou celui de l'ONG internation GRAIN.

Grain explique dans un très bon document intitulé "hold-up sur l'alimentation" que les semences industrielles (dont les F1 et les OGM) représentent 32,5% des semences qui alimentent le monde. C'est beaucoup, mais ce n'est pas encore 100%. En gros, l'échange de semences entre paysans existent encore, il est menacé, mais il ne faut pas exagérer les propos pour faire "pleurer" dans les chaumières.

 

Une vidéo de Christophe Guyon, publiée par dailymotion.com, dénichée par Claire C. et relayée par  

SOS-planete

 

Note de Jacques : nous pensions que notre combat contre les OGM maintenait à distance la voracité délirante de l'industrie agroalimentaire. Or il se joue en arrière-plan une manipulation scandaleuse permettant à cette même industrie d'envahir la planète de plantes mutantes et par la même occasion de devenir propriétaire du bien commun le plus précieux, les semences !

Que font nos politiques, à part l'inventaire de leur patrimoine ? Une chose est certaine, ils ne sont pas près de muter, eux !

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Christophe Guyon

Source : www.dailymotion.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Renaud le 16/04/2013 à 01h59

Je viens de lire l article sur la selection, il faut faire la difference entre la selection varietale qui s effectue depuis des siecle, une mutagenese et le traficotage de genes et l inclusion de genes qui vont polliniser les cultures bio de la meme espece genes (insecticides, resistance aux herbicide...)

Sinon ici au Bresil j hallucine un peu, il y a un vrai mouvence ecolo, mais ils ne savent souvent pas qui est Monsanto, des agriculteurs bio font du mais au milieu du mais transgenique. Ils sont dans une totale no informacion. Alors le barrage de Bello momte, c est le black out.

Je suis de plus en plus persuade qu il faut internationaliser le truc, traduire ce site genial qui n existe pas ailleurs, utiliser des sous tritrages existants.

Pour l espagnol, je pourrai traduire, il reste les autres langues, on devrait pouvoir trouver des traducteurs motives avec les suporters de Sos planete...