Culture du mais transgénique en Espagne - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/10/2009 à 18h39 par Jacques.


CULTURE DU MAIS TRANSGÉNIQUE EN ESPAGNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Culture du mais transgénique en Espagne

Information sélectionnée par Jacques

Les Amis de la Terre dénoncent la promotion de la culture de maïs transgénique en Espagne. Le réseau écologiste mondial « Les Amis de la Terre » réagit face à la promotion exagérée de la culture de maïs OGM en Espagne. Les membres de l'association demande l'appui de la France afin d'éviter les risques de contamination sur les maïs sans OGM.

Culture de maïs transgénique en Espagne : une situation intolérable

L'association « Les Amis de la Terre » n'a jamais cessé de dénoncer les effets dévastateurs de la culture OGM sur l'environnement et l'homme. Depuis l'an 2000, les membres de cette association se sont particulièrement intéressés à l'Espagne. En effet, l'Espagne est le pays européen qui prône la culture du maïs OGM depuis 1998. 20% de la production du maïs espagnol est transgénique.

Les cultivateurs du maïs non OGM, réalisant quand-même une production de 80%, sont totalement ignorés par le gouvernement. Les membres de l'association « Les Amis de la Terre » déplorent le manque de mesures du gouvernement espagnol afin d'éviter les risques de contamination de la culture du maïs non-OGM. Aucune analyse ni résultats d'études scientifiques n'est pris en compte par le gouvernement espagnol.

Sa priorité est le développement économique du pays grâce à la promotion de la culture transgénique. Maïs Bt176, maïs OGM MON 810, le gouvernement espagnol ne refuse aucune espèce de maïs OGM tant que cela peut avoir un impact positif sur l'économie du pays.

Culture de maïs transgénique en Espagne : l'appui de la France est sollicité

Face à l'impassibilité du gouvernement espagnol, l'association les Amis de la Terre optent pour une méthode plus pragmatique. Déguisés en épi de maïs, plusieurs membres de l'association ont demandé le droit d'asile des maïs non OGM devant l'Ambassade de France à Madrid. Soulignons que les membres qui se sont manifestés sont originaires de différents pays.

Une pétition a été remise à un diplomate de l'Ambassade de France afin que le gouvernement français comprenne les souffrances des cultivateurs de maïs non transgénique en Espagne.

Jusqu'à présent, la France est parmi les pays de l'Union Européenne à résister efficacement au virus de la tendance OGM dans l'agriculture. La preuve, La culture du maïs transgénique MON810 de Monsanto, auparavant cultivé dans un but commercial en France, a été suspendue depuis l'année 2008.

La majorité des cultivateurs espagnols de maïs non OGM qui se sont manifestés devant l'Ambassade de France de Madrid ont affirmé préférer partir en France que de se conformer à la politique étatique prônant sans vergogne l'agriculture OGM.

Pour leur part, les militants français confirment leur volonté de lutter aux côtés des agriculteurs espagnols et par là même promouvoir la culture non transgénique du maïs.