Crime dans l'archipel des Galapagos : pêche illégale de 6 663 requins menacés d'extinction - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/09/2017 à 00h21 par Fred.


CRIME DANS L'ARCHIPEL DES GALAPAGOS : PÊCHE ILLÉGALE DE 6 663 REQUINS MENACÉS D'EXTINCTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Crime dans l'archipel des Galapagos :  pêche illégale de 6 663 requins menacés d'extinction

 

Le navire chinois "Fu Yuan Yu Leng 999" et ses 300 tonnes de poisson illégales à son bord, confisquées par la marine équatorienne le 25 août 2017 - Juan Cevallos/AFP

 

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe)..

 

BOUTIQUE éthique Demain l'Homme : En ce moment, entre autres objets UTILES ET RESPONSABLES, ce PORTE-CARTE ANTI PIRATAGE RFID -aux normes européennes- destiné à se protéger des personnes malveillantes qui peuvent dépouiller notre compte bancaire en un clin d'oeil, simplement en nous frôlant -dans les rues ou dans les magasins- à moins de 50 centimètres (article en préparation par notre équipe).

 

Merci de cliquer ICI

 

Titre original :

Plus de 6000 requins à bord d'un navire chinois intercepté dans les Galapagos

 

L'embarcation de 98 mètres a été interceptée le 13 août 2017 près de l'île San Cristobal, alors qu'elle naviguait illégalement dans les eaux de l'archipel de Galapagos, classé patrimoine naturel de l'Humanité pour sa flore et sa faune uniques. A bord de cette embarcation, quelques 300 tonnes de pêche. "Il a été déterminé que la cargaison transportée dans les cales incluait plus de 6623 requins", a annoncé le Parc national des Galapagos (PNG) dimanche 27 août 2018, dans un communiqué.

 

 

Des espèces menacées d'extinction

 

Dans cette cargaison figurait des spécimens d'espèces vulnérables et menacées d'extinction comme des requins marteaux, des requins-renards à gros yeux ou des requins-renards pélagiques. Toutes les espèces de ces îles, appartenant à l'Équateur, sont protégées dans le périmètre des 138.000 km2 de la réserve marine la plus grande de la planète, et sanctuaire de divers animaux, dont des squales. La pêche industrielle est interdite, seule la pêche artisanale est tolérée dans cette zone. Les requins sont victimes depuis des années de leurs ailerons, très appréciés par les Asiatiques. Pékin et Quito sont membres de la Convention des Nations unies sur les droits de la mer, ce qui oblige normalement les deux pays à préserver et conserver les espèces des océans, et notamment les espèces vulnérables et migratoires comme les requins.

 

3 jours de procès contre l'équipage

 

(...)

 

...Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de L.G, publiée par Sciences et Avenir avec AFP et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

© HO / Environment ministry of Ecuador / AFP
Les 300 tonnes de poisson saisies
sur le navire chinois, le 14 août 2017

 

 

 

abonnés à la newsletter
bimestrielle GRATUITE
donnant
droit à 4 mois d'abonnement
à la
version PREMIUM particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

 

 





Auteur : L.G - Sciences et Avenir avec AFP