Création de l'AGIT pour promouvoir la Green IT - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/09/2011 à 13h12 par Kannie.


CRÉATION DE L'AGIT POUR PROMOUVOIR LA GREEN IT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Création de l'AGIT pour promouvoir la Green IT

 

L'Alliance Green IT (AGIT) voit le jour, elle regroupe les entreprises françaises de la Green IT dans le but d'aider les organisations à comprendre et utiliser ces technologies éco-responsables dans le cadre de leurs stratégies de développement durable. Sequovia Conseil, en tant qu'expert dans le pilotage de démarches Green IT, est membre de cette alliance.

Création de l'Alliance Green IT (AGIT)

Les acteurs français de la Green IT se structurent en créant l'Alliance Green IT (AGIT).

L'empreinte écologique, économique et sociale des technologies de l'information et de la communication (TIC) ne cesse d'augmenter. L'électricité consommée par les serveurs informatiques émet par exemple 2 % des gaz à effet de serre liés à l'humanité. C'est autant que l'aviation civile mondiale. Si rien n'est fait, ce chiffre doublera d'ici 10 ans.

Dans ce contexte, les TIC éco-responsables sont un élément clé de la stratégie développement durable des organisations qui doivent à la fois réduire leur empreinte (écologique, économique et sociale), mais aussi utiliser ces technologies pour accélérer le déploiement du développement durable en interne.

Pour les aider à passer rapidement et efficacement à l'action, trois acteurs majeurs de la Green IT en France –GreenIT.fr, Greenvision et Zen'to- ont fondé l'Alliance Green IT (AGIT), une association à but non lucratif. « La mission de l'Alliance Green IT est de fédérer les acteurs du secteur –fabricants, éditeurs, sociétés de service et de conseil– pour devenir l'organe de référence, représentatif de la filière Green IT en France » explique Tristan Labaume, président de l'AGIT.

Outre les membres fondateurs, les premières entreprises à avoir rejoint l'AGIT sont APC Schneider, APIS Engineering, Deal-Force, Ecologic, Evernity, Interxion, Joulex, Microsoft, Markexpanciel, Optimal Data Center (ODC), PCI, Sequovia et Verdiem.

Objectifs de l'AGIT

L'objectif principal est double : donner du poids à ce secteur économique grâce à un organe représentatif de la filière Green IT en France, et aider les organisations (entreprises, collectivités, institutions) à passer à l'acte plus rapidement pour atteindre leurs objectifs en matière de développement durable.

Plus précisément, il s'agit de promouvoir la Green IT en France en sensibilisant les organisations aux enjeux des TIC éco-responsables.

Il s'agit aussi de développer les compétences Green IT tout d'abord dans les cursus de formation initiale et continue, puis dans les organisations. C'est aussi accompagner les organisations dans l'identification et le partage des bonnes pratiques pour accélérer leur adoption.

L'AGIT entend aussi contribuer au débat public sur la places des TIC dans le développement durable et participer à la création de futures normes et réglementations et lutter contre le greenwashing.

Actions de l'AGIT

Parmi les différents projets opérationnels envisagés, « nous souhaitons créer un observatoire du Green IT pour donner des repères aux acteurs du domaine et aux organisations grâce à des indicateurs fiables. A plus long terme, un processus de certification des acteurs du Green IT sera développé pour garantir aux organisations les compétences de leurs prestataires et des salariés qu'elles souhaitent recruter » énumère Tristan Labaume.

L'AGIT s'engage à proposer une information indépendante et fiable (pas de greenwashing), à aider les organisations à identifier facilement les acteurs reconnus sur ce domaine et à favoriser le passage à l'acte grâce à des outils concrets, utilisables au quotidien.

Avis Sequovia

La Green IT est de plus en plus importante pour les entreprises dans leur démarche de développement durable et de RSE. En effet, les technologies de l'informatique sont particulièrement énergivores et génèrent de nombreux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) qui peuvent être toxiques.

Dans ce contexte, de nombreuses entreprises communiquent sur l'efficacité énergétique de leurs équipements, mais il s'agit souvent de greenwashing. La création d'une association telle que l'AGIT pour informer et aider les organisations sur ce sujet est donc primordiale.

 

Un article publié par sequovia.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Sequovia

Source : www.sequovia.com