Courrier des lecteurs 1081 - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/12/2009 à 18h29 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Courrier des lecteurs 1081

Information recueillie par Michel95

Faucheurs volontaires d'OGM

Ayant récemment assisté à un procès de « faucheurs volontaires d'OGM » contre la multinationale Monsanto, je tiens à vous faire part de quelques finesses de langage et subtilités sémantiques auxquelles ont recours les promoteurs ou partisans de ces OGM ou PGM (plantes génétiquement modifiées) en plein champ.

D'abord, on ne parle pas d'OGM (un des témoins de Monsanto persistait d'ailleurs à ne parler que d'organismes « génétiquement améliorés » plutôt que « modifiés » ou « manipulés », comme si une transgénèse ne pouvait être qu'une amélioration génétique de l'organisme qui la subit), mais... d'« événement ».

En l'occurrence, il ne s'agissait pas du maïs génétiquement modifié MON89034, mais de l'événement MON89034 !

Ensuite, lorsqu'il y a une dissémination d'une PGM vers une autre plante non génétiquement modifiée, il ne s'agit pas d'une contamination, encore moins d'une pollution (pensez donc !), mais d'une « pollinisation croisée » !

Tout cela, voyez-vous, est soft, comme on dit.

En revanche, les faucheurs volontaires d'OGM, eux, ne sont pas du tout considérés par ces mêmes personnes pro-PGM en plein champ comme de doux rêveurs utopiques mais comme des délinquants parfaitement organisés qui utilisent des « techniques de commando comme les commandos anti-IVG » (sic !).

Les politiciens et les responsables du procès pensaient peut-être la même chose avant que ne commence ce dernier, car il y avait pour accéder à la salle de l'audience trois barrages filtrants avec portiques de détection, excusez du peu !

Cependant, ils se sont vite rendu compte ensuite que, comme dangereux délinquants ou voyous, on faisait mieux et, dès la deuxième audience, il n'y avait plus qu'un barrage...

Enfin – mais chut ! Cela ne doit pas se savoir –, il paraît qu'il y avait un témoin très sérieux de Monsanto dont un « proche » est tout acquis aux PGM en plein champ et à l'agriculture industrielle soutenue par les lobbys semenciers, mais chut !

Il ne faut pas le dire.

Jean-Luc Lebrun

Source

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr