Coupes budgétaires dans la recherche : Changements climatiques : Oubliés ou délaissés? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/03/2010 à 09h09 par Tanka.


COUPES BUDGÉTAIRES DANS LA RECHERCHE : CHANGEMENTS CLIMATIQUES : OUBLIÉS OU DÉLAISSÉS?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Coupes budgétaires dans la recherche : Changements climatiques : Oubliés ou délaissés?

Le Réseau Action Climat qualifie les actions du gouvernement fédéral « d'inquiétantes », en ce qui concerne la recherche sur le climat. Selon Graham Saul, directeur exécutif du réseau, « Il est devenu pratiquement impossible de croire le gouvernement quand ils prétendent soutenir la science des changements climatiques. »

Une analyse du Réseau Action Climat, soulignée dans un article de François Cardinal de La Presse et parue au lendemain de la remise du budget fédéral 2010-2011, confirmerait les craintes du député de Western Arctic, Dennis Bevington. Ce dernier était cité, dans un article de L'Aquilon écrit par Maxence Jaillet ( « Budget 2010 : Bâtir, geler et réformer », à la Une du 12 mars 2010), on mentionnait qu'il craignait que certaines coupes budgétaires allaient réduire la capacité du Nord à faire face aux changements climatiques. Bon flair?

C'est aussi ce que laisse croire une récente analyse du Réseau Action Climat, réalisée par l'analyste Andrew Cuddy et intitulée « Troubling Evidence » (qu'on peut traduire, en français, par « Évidence troublante »). Ce dernier émet la recommandation suivante : « Pour maintenir les recherches basées dans les universités au Canada, pour la recherche sur le climat, le gouvernement fédéral doit bouger le plus rapidement possible et fournir 25 millions de dollars par année, et ce durant dix ans, à la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l'atmosphère (FCSCA) ». Or, le ministère de l'Environnement, Jim Prentice, confirmait la semaine dernière que le financement de la FCSCA n'était pas renouvelé.

Leur mandat est supposé se poursuivre jusqu'en 2012, sans de nouvelles injonctions de fonds de la part de leur principale source de financement. Le ministre Prentice annonçait, selon un article de La Presse, que ce mandat servirait à produire un rapport au gouvernement. On laissait aussi croire que les fonds allaient être injectés ailleurs. L'analyse d'Andrew Cuddy prouve le contraire.

À suivre dans nos éditions papier et sur le web, la semaine prochaine, les réactions de certains experts...

Source : aquilon.nt.ca

Information recueillie par Tanka, qui pense qu'il n'y a pas que les capitaux qui fuient.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire