Copenhague: Ban Ki-Moon appelle les pays à cesser de se "montrer du doigt" - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/12/2009 à 13h07 par Tanka.


COPENHAGUE: BAN KI-MOON APPELLE LES PAYS À CESSER DE SE "MONTRER DU DOIGT"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Copenhague: Ban Ki-Moon appelle les pays à cesser de se "montrer du doigt"

Information recueillie par Tanka.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mardi pays pauvres et riches à cesser de "se montrer du doigt" et élever leurs objectifs de lutte contre le réchauffement du climat pour sauver les négociations de Copenhague.

"C'est le moment de cesser de se montrer du doigt, de commencer à se regarder dans un miroir et d'offrir ce qu'ils peuvent faire de plus, les pays industrialisés comme les pays en développement", a déclaré le secrétaire général des Nations unies dans un entretien à l'Associated Press alors que chefs d'Etat et de gouvernement commençaient à arriver dans la capitale danoise.

Les pays riches et les pays pauvres doivent "faire plus" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, a-t-il souhaité, et les plus industrialisés doivent s'engager davantage pour fournir une aide aux pays pauvre et les aider à faire face aux conséquences économiques du dérèglement climatique.

"C'est un impératif d'une importance historique, politiquement et moralement, que les chefs d'Etat parviennent à un accord à Copenhague", a-t-il insisté.

Arrivé mardi dans la capitale danoise, le secrétaire général de l'ONU a déclaré à l'AP avoir exhorté les négociateurs à aplanir leurs différences au cours des prochains jours. Si les négociateurs ne parviennent pas à résoudre les problèmes avant leur arrivée, "le résultat sera soit un accord faible, soit pas d'accord du tout", redoute-t-il. "Ce sera une grave erreur de la part des négociateurs et des dirigeants s'ils repartent les mains vides", a-t-il souligné.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire