Contre la pollution et le contrôle nano-bio-technologique de notre environnement et de nos vies - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/01/2010 à 23h47 par Michel WALTER.


CONTRE LA POLLUTION ET LE CONTRÔLE NANO-BIO-TECHNOLOGIQUE DE NOTRE ENVIRONNEMENT ET DE NOS VIES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Contre la pollution et le contrôle nano-bio-technologique de notre environnement et de nos vies

Article relayé par le Mich

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Les nanotechnologies c'est quoi ?

Les nanotechnologies ont pour principe de modifier la structure de la matière à l'échelle de l'atome ! c'est à dire en recombinant ou en transformant les atomes de la matière aussi bien organique que minérale selon différents champs d'applications industriels aussi bien agricole et alimentaire, que sécuritaire ou militaire !

Pour les industriels de l'agro et de la pharmaco-chimie, il s'agit de rivaliser avec la nature en faisant bientôt converger OGM et Nanotechnologies (Bios-nanos), c'est à dire en fabriquant des structures cellulaires hybrides auto-reproductrices fusionnant à la fois des composants mécaniques et organiques indétectables dont le comportement reproduira les fonctionnalités que l'ont juge désirables.

Ce nano-monde qu'on nous prépare avec tout les risques environnementaux, sociaux et sanitaires qu'il comporte dont celui d' affecter notre propre perception du réel, ne fait ni plus ni moins que préfigurer la "société du contrôle total !" sur une planète épuisée par plusieurs siècles de développement technique et industriel dont aujourd'hui nous voyons émerger la finalité dans l'établissement d'un pouvoir intemporel et sans partage.

Les industries pharmaco-chimiques produisant les OGM ont déjà commencé à commercialiser de nombreux nano-aliments ainsi que des nano-matériaux présents dans certains emballages, vélos, etc.. sans que le public soit informé et sans que rien ne mentionne la présence de tels nano-matériaux.

D'ici 2015 il est prévu que ces nanotechs ci soient utilisés dans 40 % des aliments industriels destinés à la consommation.

Certaines études françaises et britanniques ont qui plus est souligné les nombreux dangers qu'entraineront la dispersion des nano-particules dans notre environnement, mais ont aussi démontré leurs capacités à traverser nos barrières épidermiques et cellulaires avec pour conséquence principale la mutation des gênes et des lésions à distance de l'ADN provoquant la formation d'aberrations chromosomiques, ainsi que des réactions inflammatoires et problèmes respiratoires également provoqués par les nano-tubes de carbone, matériaux ultra-résistants déjà utilisés dans l'industrie et dont les effets sur les organismes vivants sont similaires à ceux de l'amiante.

Il n'y a toujours aucune obligation pour les fabricants de mener des tests de toxicité des nano-ingrédients avant leur diffusion dans la chaîne alimentaire ou l'environnement car dans cette affaire les états sont totalement complices et organisent actuellement de faux débats partant du principe que « faire participer c'est faire accepter », car pour les états, qui ont déjà investis des milliards dans le développement des nanotechs, il s'agit de ne pas renouveler l'échec des OGM auprès d'une opinion publique méfiante et réticente.

Les applications des nanotechnologies à l'agriculture présentent aussi un sérieux risque pour l'autonomie et la souveraineté alimentaire des populations. En effet les nano-produits seront contrôlés par des brevets allant encore plus loin que les OGM dans la privatisation du vivant, c'est à dire en permettant aux groupes industriels d'obtenir des actes de propriété sur l'ensemble de la matière et plus seulement sur les gênes!

Il faut savoir que les groupes industriels tentent actuellement d'utiliser la même vitrine publicitaire que pour les OGM, en nous promettant « le meilleur des nano-mondes » pour la paix, le compassion, la santé, la protection de l'environnement, l'agriculture, et également contre la faim !!!"

Evidemment tout ceci n'est qu'un énorme mensonge visant en réalité à s'accaparer le vivant pour mieux s'y substituer et ainsi permettre aux puissances industrielles d'en devenir les intermédiaires indispensables dans un environnement affaibli et épuisé par le développement technique qui après avoir crée les conditions d'un chaos environnemental sans précédent voudrait jouer les sauveurs de l'humanité tout en privant définitivement les populations de toute forme d'autonomie découlant d'une nature libre et vivante.

Albator sur Forel-ogm

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........