Contaminations alimentaires : un système d'alerte mondial ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/03/2010 à 21h31 par Tanka.


CONTAMINATIONS ALIMENTAIRES : UN SYSTÈME D'ALERTE MONDIAL ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Contaminations alimentaires : un système d'alerte mondial ?

Les pays qui produisent des aliments contaminés avec des toxines et des bactéries pathogènes pourraient être nommés et montrés du doigt plus rapidement grâce à un système d'alerte mondial mis au point par une équipe multidisciplinaire de l'université Kingston de Londres. L'étude est publiée dans PLoS One1.

Des milliers d'alertes alimentaires sont émises chaque année, tout particulièrement par les pays développés, mais il n'existe pas un système international de surveillance de la contamination alimentaire. C'est ce qui a motivé le professeur Declan Naughton à développer un programme qui analyse les alertes et réalise une photo instantanée des pays qui font le commerce ou identifie un aliment contaminé présentant un risque quelconque pour la santé. Le professeur a récemment présenté les résultats de son équipe devant l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

Le professeur a expliqué que le programme était le plus sophistiqué disponible, fournissant plus de détails et plus rapidement que n'importe quel autre programme développé.

« Aucun autre système peut refléter la complexité de cette information en une photo instantanée, »

a-t-il déclaré.

« Ca peut être particulièrement utile pour les pays en voie de développement qui sont novices en matière de détection de contaminations alimentaires parce que l'information est accessible en quelques minutes. »

Les programme pourrait aussi être utile à la surveillance d'autres risques globaux comme le contrôle de la peste ou l'import illégal d'animaux ou de plantes.

La Chine, l'Iran, la Turquie, les Etats-Unis et l'Espagne sont les cinq pays ayant produit des aliments contaminés selon une analyse des données entre 2003 et 2008. Sur cette même période de cinq ans, l'Italie, l'Allemagne, la Grande Bretagne, l'Espagne et les Pays Bas sont les pays qui ont reporté le plus de cas d'aliments contaminés en provenance d'autres pays.

Le programme pourrait fournir un profil pour chaque pays ayant connu des problèmes de sureté alimentaire mais également identifier les contaminants qui nécessitent une enquête plus approfondie comme par exemple la présence de mercure dans le poisson.

« Nous aimerions développer cet outil pour créer un système d'alerte international qui fournira des informations en temps réel ou encore permettra de montrer des tendances émergentes. »

a encore expliqué le professeur Naughton.

« Le programme pourrait aussi servir à identifier des tentatives malicieuses ou terroristes pour contaminer les aliments, »

a-t-il ajouté.

Le professeur Naughton a présidé un panel d'experts indépendants chargé d'évaluer la qualité des activités scientifiques de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). L'EFSA évalue les risques relatifs à la sécurité des aliments destinés à l'alimentation humaine et animale.

Source : vulgariz.com


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire