Conférence de presse sur l'expédition « Tara » - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2012 à 16h45 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Conférence de presse sur l'expédition « Tara »

 

Titre initial :
CONFÉRENCE DE PRESSE SUR L'EXPÉDITION « TARA » VISANT À MESURER L'IMPACT DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE SUR LES ÉCOSYSTÈMES MARINS

 

C'est sous les applaudissements des journalistes que s'est achevée, cet après-midi, la conférence de presse des responsables de l'expédition du bateau scientifique Tara, partie de France en septembre 2009, afin de mieux comprendre l'impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes marins.

« Il s'agit de mesurer la menace que constituent les changements climatiques sur les écosystèmes planctoniques et les milliards de micro-organismes marins essentiels à la vie et qui produisent 50% de l'oxygène », a souligné M. Eric Karsenti, Directeur scientifique de l'expédition qui a parcouru 115 000 kilomètres à travers l'Atlantique, le Pacifique, l'Antarctique et l'océan Indien en deux ans et demi.

M. Karsenti a ajouté que le but de cette mission était de collecter des échantillons, afin de quantifier les organismes planctoniques, couvrant un éventail complet allant des bactéries aux larves de poissons et de méduses, et d'établir des liens avec les paramètres de l'environnement en vue de présenter une description quantitative des états de l'écosystème pélagique dans la plupart des bassins océaniques du monde.

Le projet va générer une source inestimable de données pour améliorer la construction de « modèles de réchauffement climatique », qui permettra d'expliquer notamment les principales évolutions des micro-organismes étudiés dans les différentes régions océaniques.

L'analyse de toutes ces données prendra 10 ans, a insisté M. Karsenti, qui a précisé qu'elle permettra également de développer des modèles sur les conséquences des changements climatiques sur les micro-organismes des océans.

Rappelant que la biodiversité du plancton était à la base de la chaîne alimentaire, clef de la survie des poissons, des mammifères marins et de milliards d'êtres humains, M. Karsenti a présenté les grandes lignes d'une étude spatio-temporelle portant sur les quatre éléments clefs du plancton: les virus, les bactéries, les protozoaires, et les métazoaires, ces derniers étant plus concentrés vers les pôles où ils produisent une grande quantité d'oxygène.

(...)

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site de l'expédition www.oceans.taraexpeditions.org/fr.

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer ICI

 

Un article de un.org

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Source : www.un.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr