Comprendre l'origine de la vie sur notre Terre pour la préserver - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/04/2010 à 22h52 par Michel WALTER.


COMPRENDRE L'ORIGINE DE LA VIE SUR NOTRE TERRE POUR LA PRÉSERVER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Comprendre l'origine de la vie sur notre Terre pour la préserver

Les origines de la vie sur Terre pose une question simple: Que représente l'histoire de l'Homme à l'échelle de la planète?

Cette histoire commence plutôt qu'il n'y parait. Elle débute en 1965 lorsque deux ingénieurs américains, Arno Penzias et Robert Wilson captèrent un son très éloigné ayant retenti il y a 13,7 milliards d'années.

C'est ce que l'on a appelé le Big Bang bien qu'on sache aujourd'hui que notre univers ne fut pas créé à partir d'une explosion. Quand et comment s'est créé notre planète et quand la vie est-elle apparue ?

Du Big Bang aux premières traces de vie sur terre

Suite au Big Bang, la matière s'est rassemblée pour donner les premières étoiles parmi lesquelles notre soleil autour duquel se sont constituées les premières planètes. On sait par la mesure de la radioactivité perdue par les roches depuis leur création que notre planète fut créée il y a plus de 4 milliards d'années. Les scientifiques s'accordent pour dater la planète bleue de 4 milliards et demi d'années.

Chronologie synthétique de la formation de la Terre :

13,7 milliards d'années: Big Bang, création de l'univers qui s'étend.

4,6 milliards d'années : formation de notre système solaire et de la Terre à partir de la nébuleuse solaire. Collision entre la proto-Terre et la planète Théia donc l'impact donne la Terre et la Lune.

4, 2 milliards d'années : formation des océans.

3,8- 3,5 milliards d'années : formation d'un croûte terrestre, création des premières chaînes de montagnes. Apparition des premières traces de vie à l'état moléculaire dans l'océan.

Des recherches récentes tendent à montrer que l'origine de l'eau terrestre est multiple. Il est donc probable que l'origine de la vie sur terre soit exogène, c'est-à-dire extraterrestre.

La vie est apparue dans les océans

Les premières cellules bactériennes vont se multipliées et données naissance aux premières plantes aquatiques à cellules multiples, des algues bleues, il y a un milliard d'années environ.

Grâce aux rayons solaires et à la photosynthèse, ces algues vont émettre une très grande quantité d'oxygène qui permettra le développement des eucaryotes, à savoir des organismes constitués de cellules à noyau.

Durant l'ère dite cambrienne (à partir de 550 millions d'années) apparaissent les premières méduses, les mollusques, les ancêtres des crabes et autres arthropodes ainsi que les coraux, les oursins et les mousses.

Il faudra attendre encore 200 millions d'années pour voir sortir de l'eau les premiers amphibiens ayant évolué à partir de la faune marine. Les dinosaures n'apparaîtront que 100 millions d'années plus tard. Malgré leur extinction il y a 65 millions d'années, les oiseaux et les reptiles actuels sont leurs descendants.

Cette extinction permet aux petits mammifères apparus 160 millions d'années plus tôt, à l'époque de la dérive des continents, de proliférer et d'engendrer la lignée des primates dont est issue l'espèce humaine.

Le plus ancien ancêtre commun entre l'homme et les mammifères serait le purgatorius, une sorte de gros rat ou de petit écureuil. L'histoire de l'homo sapiens sapiens, notre ancêtre direct, n'a commencé qu'il y a 75 milles ans.

Si cela nous semble beaucoup, l'histoire totale de l'espèce humaine ne représente qu'une dizaine de secondes dans l'histoire d'une planète que nous avons tous le devoir de préserver.

Si tant est qu'il faille une raison pour prendre soin de la Terre, l'histoire de l'émergence de la vie sur notre planète nous ramène à de justes proportions: la vie a émergé dans les océans et notre plus lointain ancêtre commun fut une bactérie unicellulaire, puis une algue et enfin un mammifère insectivore arboricole avant d'être un primate et d'aboutir à l'homme.

Mais l'ensemble des activités de l'espèce humaine depuis la révolution industrielle, qui ne représente que quelques micro-secondes à l'échelle de la planète, a eu un impact conséquent.

Damien Glad

Source : rechauffementclimatique.suite101.fr

Info reçue par Mich

Calendrier du vivant