Comment nos déchets nucléaires vont être stockés... ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/05/2011 à 13h49 par Fred.


COMMENT NOS DÉCHETS NUCLÉAIRES VONT ÊTRE STOCKÉS... ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Comment nos déchets nucléaires vont être stockés... ?

 
Titre original : Un documentaire de Michael Madsen au cinéma le 18 mai 2011 : Into Eternity
Découvrez comment nos déchets nucléaires vont être stockés pendant 100 000 ans !
 

Que faire des déchets radioactifs ? En Finlande, pour la première fois, un lieu de stockage permanent est en cours d'installation. Des milliers de kilomètres de tunnels sont creusés avant d'y déposer les déchets nucléaires, qui doivent être isolés de toute forme de vie pendant 100 000 ans.

Mais comment s'assurer que ce lieu ne contaminera jamais personne ? Comment prévenir les générations futures des dangers que représente cette cargaison mortelle ? S'adressant aux générations futures, Michael Madsen livre un documentaire en forme de film de science-fiction fascinant et vertigineux à voir absolument au cinéma le 18 mai prochain.

"Le projet ONKALO, c'est-à-dire la création de la première installation de stockage de déchets nucléaires capable de tenir 100 000 ans, dépasse d'un point de vue technique comme d'un point de vue philosophique, toutes les initiatives humaines existantes jusqu'à présent. C'est complètement inédit. Et en cela, je pense que c'est un projet emblématique de notre époque - mais aussi une façon bien étrange de se projeter dans l'avenir. Cette conception très moderne du temps m'a paru être un point de vue passionnant pour un documentaire", confie le réalisateur Michael Madsen.
(...)

Au sujet du film

Onkalo : premier site de stockage permanent de déchets nucléaires

Onkalo signifie « la cachette » en finlandais. Le site se trouve à Olkiluoto en Finlande, à quelques 300 kilomètres au nord-ouest d'Helsinki, (...) c'est la première tentative au monde de stockage permanent. Il s'agit d'un immense dédale de tunnels souterrains creusés dans du granit. Le travail en amont a débuté dans les années 70, et l'installation devrait être remblayée et sécurisée au cours des années 2100, soit dans plus d'un siècle. Aucune personne travaillant actuellement sur cette installation n'en verra donc jamais le résultat. Les autorités nucléaires finlandaises et suédoises collaborent ensemble et la Suède prévoit une installation similaire mais n'en a pas encore commencé les travaux.

Les déchets nucléaires en chiffres

La production d'énergie nucléaire aboutit inéluctablement à une grande quantité de déchets nucléaires. Ces déchets restent radioactifs et/ou radiotoxiques pendant au moins 100 000 ans. On estime que la quantité totale de déchets radioactifs dans le monde se situe entre 250 000 et 300 000 tonnes, tout en sachant que cette quantité augmente tous les jours.

Les dangers et les normes de sécurité

Les déchets radioactifs sont dangereux pour tous les organismes vivants et l'exposition aux rayonnements peut entraîner la mort, des maladies incurables ou la mutation du code génétique. Les normes de sécurité sont basées sur des hypothèses théoriques et sont estimées à 100 000 ans en Europe.

100 000 ans

Il est difficile pour l'esprit humain de concevoir des périodes plus lointaines que quelques générations, sans même parler de milliers d'années... Pour mettre le temps en perspective, voici quelques jalons :

L'espèce humaine telle que nous la connaissons existe depuis environ 100 000 ans. Les plus anciennes peintures rupestres connues à ce jour datent d'il y 30 000 ans ; les pyramides ont 4500 ans, la naissance du Christ date de 2010 ans, et la détection de la radiation de 115 ans.
 


 

Le stockage provisoire

Le combustible nucléaire usagé est normalement stocké dans des piscines d'eau dans des entrepôts provisoires. Presque tous ces entrepôts provisoires sont au niveau de la surface du sol, et sont donc vulnérables aux catastrophes humaines ou naturelles, ils nécessitent une surveillance et une maintenance extrêmes.

L'eau des piscines refroidit les éléments de combustibles pour éviter un éventuel feu radioactif dû à la chaleur qui en émane. L'eau permet également d'agir comme un bouclier contre la radioactivité. Il faut entre 40 et 60 ans pour faire baisser la température de ces combustibles en dessous de 100 degrés Celsius.

En effet, c'est uniquement en dessous de cette température que le combustible peut être manipulé ou retraité. La plupart de ces lieux de stockage provisoires se trouvent près des sites de production d'énergie nucléaire, puisque le transport de déchets est complexe et assujetti à de multiples questions de sécurité.

Le stockage permanent

Afin de s'assurer que les déchets soient bien isolés de tout organisme vivant et afin d'éviter qu'ils ne se répandent dans la nature, une installation de stockage permanent devient indispensable. En effet, nous ne pouvons assurer une surveillance suffisamment continue, et une gestion du risque assez pérenne pour un standard de sécurité fixé à 100 000 ans. Ces stockages doivent être situés dans des environnements très stables.

Par exemple, les zones qui ont une activité sismique ou volcanique sont exclues, tout comme les basses terres qui sont sujettes aux inondations, ou encore les sols poreux ou érodés dans lesquels pourraient se produire des fuites. Les pays producteurs d'énergie nucléaire qui n'ont pas de sites appropriés pour le stockage vont donc devoir exporter leurs déchets vers d'autres pays. Dès lors, la sécurité du transport est cruciale mais c'est une question encore non résolue.

Consultez le site du distributeur Chrysalis Films
 

Pour lire la suite, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Lien corrompu : cliquer ici
 

Un article de David Naulin, publié par cdurable.info

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : David Naulin

Source : www.cdurable.info