Comment le covoiturage fait baisser le prix du train - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/04/2013 à 19h03 par kannie.


COMMENT LE COVOITURAGE FAIT BAISSER LE PRIX DU TRAIN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Comment le covoiturage fait baisser le prix du train

 
Mise à jour en fin de post
 

Une envie soudaine de quitter la grisaille francilienne pour les couleurs de la Provence ? Dépêchez-vous, à l'approche des ponts et viaducs de mai, il ne reste que quelques places dans les trains, et pas davantage dans les voitures. Car celui qui veut voyager sans trop se ruiner pense de moins en moins au TGV, et se tourne vers le covoiturage. A raison.

Pour un Paris-Marseille le vendredi 3 mai, la SNCF (ici ou là) proposait, cinq jours avant le départ, des prix variant entre 86€ et 139€. En voiture partagée, à la même date, le prix varie entre 38€ et 55€, sur le site covoiturage.fr.

Toujours le 3 mai, un Lille-Nantes en TGV oscillait entre 86,80€ et 125,30€, pour un voyage durant un peu plus de 4 heures. En voiture, il en coûtera entre 30 et 40€ seulement, pour trajet qui ne s'avère pas si long, entre 5 et 6 heures selon les calculateurs d'itinéraires, qui ne tiennent certes pas compte des éventuels encombrements.

Compagnons de route. Pour peu qu'on accepte de partager sa voiture, ou celle d'un automobiliste, et à condition d'accepter le relatif inconfort d'un long voyage en auto, on peut ainsi réduire considérablement ses frais.

Deux entreprises, une française et une allemande, qu'on ne peut presque plus qualifier de start-ups, dominent le marché européen. Le site Covoiturage.fr, qui se présente progressivement sous le nom deBlablacar en s'installant dans les pays voisins, vient de fêter ses 3 millions d'adhérents. Carpooling, qui s'appelle encore en Allemagne Mitfahrgelegenheit.de, héritier de l'autostop organisé, en revendique 4,4 millions.

(Essence + péage)/3. La SNCF se devait de réagir. Pour Bruno Marzloff, sociologue et consultant spécialiste des transports, la réponse de la compagnie ferroviaire a pris une double forme.

"Le car IDBus et le train Ouigo, récemment lancés, se sont alignés sur le prix du covoiturage", observe le consultant. Le covoiturage n'est plus un mode de transport marginal. Il dicte ses prix. C'est d'ailleurs le marché qui détermine le coût des trajets.

"On s'est aperçu que les gens finissaient par se mettre d'accord sur quelque chose comme essence + péage, le tout divisé par trois", explique Frédéric Mazzella, fondateur et PDG de Blablacar.

L'entrepreneur voit dans IDBus et Ouigo un hommage involontaire de la compagnie ferroviaire. "Les dirigeants de la SNCF nous ont toujours regardés avec condescendance ; ils commencent à se rendre compte de l'importance que prend le covoiturage", dit-il.

Même concurrence en Allemagne.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Olivier Razemon, publié par transports.blog.lemonde. et relayé par SOS-planete

 

Note de Kannie : On me signale que même le covoiturage est à boycotter quand abus il y a tel sur covoiturage.fr ! Et que le top actuellement, ce sont les bus régionaux à tarif réduit pour favoriser la mobilité.

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Ce site accueille plus de 6500 visiteurs par jour. Il est édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 33 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Olivier Razemon

Source : transports.blog.lemonde.fr