Théo Jansen, "le sculpteur du vent", maître de l'art cinétique. De la pure magie ! (Brève vidéo)

Comment la pollution plastique des océans introduit des toxines dans nos assiettes - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/11/2013 à 20h09 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Comment la pollution plastique des océans introduit des toxines dans nos assiettes

 

Des chercheurs ont mené une étude sur les plaques de déchets plastiques du Pacifique Nord, également appelé continent de plastique. Leurs résultats montrent que les conséquences de cette pollution pourraient être encore plus sérieuses qu'on ne pense.

Le septième continent, ça vous dit quelque chose ? Translucide, sous la surface de l'eau, ce vortex géant de déchets se déplace dans le Pacifique nord mais aussi dans l'Atlantique nord.

En 2009, des chercheurs ont parcouru plus de 2.700 km de cette étendue d'ordures, prélevant plus de 100 fois les eaux de l'océan. Et, à chaque fois, les concentrations de minuscules particules de plastique dans l'eau crevaient le plafond.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Morgane Henry, publié par maxisciences.com et relayé par  

SOS-planete

 

Nous nous vantons d'avoir conquis la matière et nous oublions que c'est la matière qui a fait de nous ses esclaves. Okakura Kakuzo

 

Pourquoi Poutine a-t-il finalement décidé de libérer les lanceurs d'alerte ?

 

 


L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Morgane Henry

Source : www.maxisciences.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.