Comment Internet modifie le cerveau - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/11/2011 à 19h13 par Mich.


COMMENT INTERNET MODIFIE LE CERVEAU

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Comment Internet modifie le cerveau

 

À force de passer des milliers d'heures à naviguer sur Internet, Nicholas Carr en est arrivé à une conclusion : Internet modifie l'esprit. Dans son dernier livre, Internet rend-il bête ?*, le journaliste et écrivain américain constate, comme de nombreux « travailleurs de l'écran », qu'il a de plus en plus de mal à se concentrer sur une tâche complexe, ou même à ne faire qu'une seule chose à la fois. La vie en mode zapping fait des dégâts.

« J'ai le sentiment désagréable que quelqu'un, ou quelque chose, bricole avec mon cerveau », explique-t-il. Amoureux du Net, l'auteur a d'autant plus de difficultés à en dire du mal : Internet « est un si bon serviteur qu'il serait déplacé de remarquer qu'il est aussi notre maître », s'amuse-t-il.

Ce qui importe, selon Nicholas Carr, ce n'est pas tant le contenu diffusé par les médias que la façon de les diffuser. « Les médias opèrent leur magie, ou leurs méfaits, sur le système nerveux lui-même », explique-t-il.

Notre cerveau est enfermé dans la boîte crânienne, ce qui nous laisse penser – à tort – qu'il serait insensible aux événements extérieurs ; qu'il les capterait et les analyserait sans en subir les influences. Mais « le cerveau est et sera toujours un chantier en cours », rappelle l'auteur.

L'esprit devient affamé

Reprenant la thèse selon laquelle l'activité du cerveau le modèle et le façonne en permanence, comme l'eau qui coule dans le sable crée des chemins qu'elle empruntera toujours par la suite, Nicholas Carr tire la sonnette d'alarme. Les « médias électriques » ont changé notre façon de percevoir le monde.

Radio, télévision, Internet : tous nous crient l'urgence de les consulter, au contraire des journaux papier et des « livres poussiéreux » d'antan, qui nous chuchotaient qu'on avait tout le temps pour les consulter au calme.

Résultat : « Le plongeur qui, naguère, explorait l'océan des mots, en rase maintenant la surface à la vitesse de l'éclair. » Dans un clin d'oeil à Descartes, Nicholas Carr affirme même que « nous devenons ce que nous pensons ».

 

 

L'effet est pire sur les jeunes, qui sont nés avec Internet. Selon une étude citée dans l'ouvrage, certains enfants trop habitués aux pages web ne sauraient plus vraiment lire une page de haut en bas et de gauche à droite. L'addiction est aussi présente : « Mon esprit n'était pas seulement à la dérive, il avait faim.

Il demandait à être alimenté comme le Net le nourrit – et plus il était nourri, plus il avait faim. » La « surcharge cognitive » est telle que la capacité à réfléchir est menacée.

Nouvelle ère

Un constat alarmant ? Pas forcément. Nicholas Carr entrevoit une nouvelle ère pour la pensée, qui nous sortirait définitivement des Lumières et du rationalisme. En jeu, de nouveaux mécanismes cognitifs, dont on ne sait pas encore s'ils sont meilleurs ou moins bons que ceux que nous avions tous il y a encore vingt ans.

L'habitude du zapping, par exemple, permet de traiter plusieurs tâches à la fois de façon plus efficace, mais réduit la capacité à résoudre des problèmes complexes, et à mémoriser des souvenirs. Autre exemple : la généralisation du guidage GPS atrophie la partie du cerveau chargée de l'orientation dans l'espace, mais libère du temps et des neurones pour d'autres activités.

Pour le moment, nous savons simplement que nous avons « sacrifié des parties de notre cerveau » au profit d'autres apports, que nous commençons tout juste à entrevoir. Reste à savoir si nous serons perdants. Le bilan semble négatif aujourd'hui, mais Carr veut être optimiste : peut-être l'homme apprendra-t-il bientôt a tirer profit de sa nouvelle capacité à ne jamais se concentrer...

 

* Internet rend-il bête ?, de Nicholas Carr, éditions Robert Laffont

 

Un article de etat-du-monde-etat-d-etre.net

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : etat-du-monde-etat-d-etre.net

Source : etat-du-monde-etat-d-etre.net