Collapsologie : dire la vérité est un élément essentiel de la démocratie. Conscience et lucidité ... - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/01/2018 à 21h38 par Fred.


COLLAPSOLOGIE : DIRE LA VÉRITÉ EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE LA DÉMOCRATIE. CONSCIENCE ET LUCIDITÉ ...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Collapsologie : dire la vérité est un élément essentiel de la démocratie. Conscience et lucidité ...

 

 

........

 

 

Titre original :

La collaposologie est-elle la voie de l'optimisme ?

 

(...) Pour les catastrophistes Pablo ­Servigne et Raphaël Stevens (Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes), la catastrophe a déjà commencé, elle va s'accélérer :

 

 

« Être catastrophiste, ce n'est pas être pessimiste ou optimiste, c'est être lucide. »

 

 

Les ­collapsologues ne se font pas d'illusions sur les possibilités de ressaisissement du capitalisme, qui nous a menés à l'abîme, ni sur le réformisme « vert ». C'est trop tard. Nous devrons affronter la fin du pétrole qui va paralyser nos sociétés, nous avons dépassé quatre des neuf « seuils critiques » au-delà desquels la vie sur Terre se dérègle gravement.

(...) Ce n'est pas faire du catastrophisme que de montrer la réalité aux jeunes en voie de scolarisation, à plus forte raison aux adultes : épuisement des ressources fossiles, choc climatique, stress hydrique, perte de biodiversité ... sans compter le poids des dettes que nous léguons en France aux générations futures.

 

 

Dire la vérité est un élément essentiel de la démocratie, un peuple bien informé pousserait à de meilleures décisions. Si la pédagogie de la catastrophe n'est pas appliquée, c'est la catastrophe qui servira de « pédagogie » et nous ramènera à de meilleures façons de vivre et consommer.

L'optimisme ambiant nous empêche d'être réaliste et de prendre d'urgence les mesures d'économies d'énergie et de sobriété partagée qui s'imposent. C'est cet optimisme-là qui nous rend pessimiste, il n'y a pas d'évolution « naturelle », il n'y a que le manque de réflexion des humains. Les optimistes sont ceux qui se bougent et cherchent de bonnes raisons de se battre même dans un environnement dégradé au plus haut point.

 

 

Il est toujours bon de pouvoir encore siffloter quand on approche de la guillotine

 

 

A propos de la collapsologie, voir ICI

 

 


Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une réflexion publiée par biosphere.blog.lemonde.fr et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.....

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............

...

 

 

Vous n'allez pas en croire vos yeux ;o)

 

 

 





Auteur : biosphere.blog.lemonde.fr