Codex et étiquetage des OGM - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/05/2010 à 17h58 par Tanka.


CODEX ET ÉTIQUETAGE DES OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Codex et étiquetage des OGM

Pour le droit de chaque pays d'étiqueter les aliments contenant des OGM

Une importante réunion du Codex Alimentarius* a eu lieu à Québec du 3 au 7 mai 2010.

Il y a été notamment question des normes internationales sur l'étiquetage des aliments contenant des OGM. La position du Canada et des États-Unis a eu pour effet d'empêcher la conclusion d'un accord et les discussions sont, encore une fois, repoussées à une prochaine rencontre.

Ces réunions CODEX pourraient avoir un impact majeur sur la santé de l'ensemble des populations des quelques 155 pays membres de l'Organisation Mondiale du Commerce (en Anglais : World Trade Organization) qui régit les réglementations mondiales en matière d'alimentation.

Voici en quelques mots ce qui se passe :

Les Etats-Unis appuyés par le Canada tentent de faire passer un vote lors des ces réunions à l'effet de faire disparaître les OGM non pas des aliments comme on aurait pu le croire, mais de l'étiquetage des aliments, afin qu'il soit interdit d'indiquer sur un produit alimentaire qu'il ne contient PAS d'OGM!

Leur objectif est d'empêcher que le Codex puisse adopter une règle sur les OGM, puisque cette adoption placerait les pays qui imposent l'étiquetage des OGM à l'abri de poursuites en vertu des accords commerciaux internationaux.

En d'autres mots, sans norme sur l'étiquetage au Codex, les pays qui ont l'étiquetage obligatoire des OGM ou qui souhaitent l'avoir pourraient devoir reculer à cause de poursuites ou de menaces de poursuites, commandées par l'industrie des biotechnologies.

Ceci, alors que des organisations très crédibles et d'envergure internationale s'affairent à la lumière d'études scientifiques de plus en plus nombreuses décriant le danger des OGM sur la santé et à demander totalement au contraire que l'étiquetage des OGM soit obligatoire.

Cette dernière réunion s'est déroulée au Québec sans que le grand public n'en soit informé.

Ceci devrait être un « Wake up Call » pour tous et chacun de nous. Nos dirigeants, sous des influences mercantiles de puissants lobbys, tentent de changer en toute discrétion des règles fondamentales de l'alimentation qui vont affecter la santé de centaines de millions de personnes.

Comment allons-nous expliquer aux futures générations que de telles lois et réglementations dévastatrices ont été mises en place sans la moindre réaction de notre part ?

* La Commission du Codex Alimentarius a été créée en 1963 par la FAO et l'OMS afin d'élaborer des normes alimentaires, des lignes directrices et d'autres textes, tels que des Codes d'usages, dans le cadre du Programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires. Les buts principaux de ce programme sont la protection de la santé des consommateurs, la promotion de pratiques loyales dans le commerce des aliments et la coordination de tous les travaux de normalisation ayant trait aux aliments entrepris par des organisations aussi bien gouvernementales que non gouvernementales.


Nous pouvons signer massivement la pétition proposée par l'Union des Consommateurs du Québec en cliquant sur "lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

.





Source : www.lanatureestparfaite.com