Coca-Cola obtient une réduction sur ses taxes - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/05/2012 à 13h40 par Tanka.


COCA-COLA OBTIENT UNE RÉDUCTION SUR SES TAXES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Coca-Cola obtient une réduction sur ses taxes

 
La commune de Bollingen (BE) a accordé à la multinationale un rabais de 50'000 francs sur les taxes d'eau et d'épuration. Par peur que l'entreprise parte, selon les autorités.

210 millions de litres. C'est la quantité d'eau utilisée par la filiale de Coca-Cola à Bollingen (BE), l'année passée. Ainsi, la facture est de taille: 450'000 francs ont été dépensés par la multinationale en taxe d'eau et d'épuration. Trop cher, selon le géant américain qui relève que le prix de l'eau est plus élevé dans la commune bernoise qu'à Dietlikon (ZH), emplacement d'une autre filiale. Coca-Cola avait donc décidé de résilier tous les contrats réglant l'approvisionnement en eau avec la commune pour la fin de l'année 2011.

Facture allégée de 80'000 francs

Cette décision a donné lieu à plusieurs négociations entre la multinationale et la commune. Résultat: Bollingen a accordé un rabais annuel de 50'000 francs sur les taxes d'eau et d'épuration. C'est la deuxième réduction du genre pour Coca-Cola: il y a six ans en arrière, l'entreprise avait déjà bénéficié d'un rabais de 30'000 francs sur la taxe d'eau, mais pas sur celle d'épuration. Avec le nouveau contrat, la filiale se voit donc accorder une réduction totale de 80'000 francs par année.

«Vous devriez avoir honte»

Il y a six ans déjà, plusieurs habitants de la commune s'étaient opposés au «cadeau inutile» pour Coca-Cola. Le nouveau rabais a suscité le même genre de réactions, mardi, après la publication de la nouvelle sur différents sites internet, écrit mercredi la «Berner Zeitung». «Cher Coca-Cola: vous devriez avoir honte, en temps que multinationale, de faire du chantage à une commune pour 50'000 francs», a écrit un lecteur sur le site «Bern-Ost.ch». «Que se passe-t-il si une personne privée dans le besoin demande la même chose?», s'interroge une autre personne.

Le plus grand contribuable

Le président de la commune, Rudolf Burger, concède que cette réduction peut susciter des critiques. Son argument: Coca-Cola est un des plus grands contribuables et employeurs de Bollingen. La filiale bernoise compte en effet 161 salariés. «C'est un argument de taille», affirme Burger qui avoue que la commune a dû se plier aux exigences de la multinationale pour éviter qu'elle ne déménage.

«De l'eau et du sucre suisse»

De son côté, Coca-Cola se réjouit de la décision de Bollingen. L'entreprise remplit les bouteilles, vendues en Suisse, à Bolligen, à Dietlikon (ZH) et à Vals (GR). Alors que le sirop, soit la base de la boisson, vient d'Irlande, l'eau et le sucre proviennent de Suisse. Le prix de l'eau représente donc «un aspect parmi tant d'autres», a expliqué le porte-parole de Coca-Cola, Matthias Schneider, avant d'ajouter: «Il n'a jamais été question de déménager de Bolligen.»
 

Un article de Olivia Fuchs, publié par 20min

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Olivia Fuchs

Source : www.20min.ch