Quoi de neuf sous le Soleil ? Bientôt une nouvelle Terre ? - Le Futur est forcément entre nos mains

Coca-Cola, cancérogène ? - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/04/2013 à 12h42 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Coca-Cola, cancérogène ?

 

La polémique enfle autour de Coca-Cola. Un de ses composants, le 4-MEI, qui sert à colorer la boisson, est accusé d'être « cancérogène». Coca-Cola rejette l'accusation et annonce la réduction du taux de cette substance chimique dans toute sa production, même au Maroc.

La célèbre boisson Coca-Cola est de nouveau au coeur d'une vive polémique internationale. La soda mythique est accusée de contenir « un taux élevé du 4-MEI », substance chimique qui sert à colorer la boisson. Ce produit est déclaré par l'État de Californie comme « cancérogène ».

La législation de cet État d'Amérique du Nord, qui en a abaissé le taux maximum autorisé dans les aliments, impose dans l'étiquetage des bouteilles l'inscription : «Attention, ce produit contient des produits chimiques connus par l'État de Californie pour causer le cancer, des malformations foetales ou d'autres troubles de la reproduction».

Pour éviter d'inscrire cette mention sur ses bouteilles, The Coca-Cola Compagny a décidé de réduire de nouveau le taux de ce produit chimique non seulement en Californie mais également dans tous les pays du monde, même si la législation de ces pays ne l'exige pas.

Le Maroc est également concerné par cette décision. Selon Coca-Cola Maroc, contacté par Le Soir échos, il ne s'agit pas d'une modification de sa mythique recette ni sa formule magique mais « d'un changement du processus de fabrication du caramel», utilisé pour la coloration de la boisson. Coca-Cola Maroc rassure : « Les changements à venir au niveau de ces procédés n'affecteront ni la couleur ni le goût de Coca-Cola.

Nous avons demandé à nos fabricants de caramel de modifier leur processus de fabrication afin de réduire la quantité du 4-MEI dans le caramel mais ceci n'affectera, en aucun cas, notre formule ni le goût exquis ou la haute qualité que nos consommateurs attendent de nous ».

Pour rappel, Coca-Cola a déjà procédé à une baisse du niveau de son caramel colorant 4-MEI au début de l'année 2012. Mais uniquement pour les boissons vendues en Californie où la législation est très rigoureuse. En juin 2012, le Center for Science in the Public Interest, une association de consommateurs américains, revient à la charge pour dénoncer « le taux élevé de cette substance dans les boissons Coca-Cola » et exiger « l'interdiction définitive de l'utilisation des caramels E150c et E150d dans les produits alimentaires».

Selon cette ONG de consommateurs, « la concentration en 4-MEI dans le Coca-Cola serait au-dessus du seuil autorisé ». Ce qui a contraint la compagnie Coca-Cola de prendre la décision de réduire la quantité du 4-MEI dans le caramel tout en défendant leur produit.

Pour la firme, la soda Coca-Cola ne présente aucun risque de cancérogène. « La décision de réduire le taux du 4-MEI chez nos fournisseurs de caramel est une mesure qui a été prise au niveau international pour des raisons de logistique. Elle concerne ainsi tous les pays où nous opérons.

Mais cela n'affectera en aucun cas ni la formule de nos produits, ni leur couleur ni la qualité et le goût. Nous assurons que cette décision a été prise par respect envers les exigences des pays où nous opérons et dans un souci de rassurer les consommateurs bien que les nombreuses recherches scientifiques menées par de grands instituts comme le FDA ou l'EFSA qui confirment que les niveaux de 4-MEI dans les aliments et les boissons contenant du caramel ne sont pas inquiétants et ne présentent aucun risque pour la santé des consommateurs », renchérit Coca-Cola Maroc, qui précise que « la mise en oeuvre de cette opération est en cours de développement ».

Le 4-MEI, cancérogène ou non ?

La question divise les scientifiques. Certains avancent que cette substance n'aurait aucun effet nocif aux doses trouvées dans les colorants caramel alors que les experts de l'étude du National Toxicology Program (NTP) réalisée en 2007 assurent que les hautes doses du 4-MEI sont cancérogènes chez les souris et les rats.

 

Un article de Khadija Skalli, publié par lesoir-echos.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Khadija Skalli

Source : www.lesoir-echos.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (1) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par theo le 22/04/2013 à 13h36

Le problème de ce style d'infos, vrais soient elles, c'est que cela vient très souvent d'une riposte à une attaque. L'entreprise cocacola n'est pas pire que les autres... elle n'est pas mieux non plus... ce qui est répugnent : par soucis d'économie en eau ils vont la pomper en Afrique dans les nappes phréatique. Alors que la sécheresse règne et que l'eau est rare là-bas, ils consomment autant d'eau que tous les français réunis, rien que pour rincer leurs bouteilles.