Clonage : Un mammouth d'ici 2015 ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/12/2011 à 17h52 par Kannie.


CLONAGE : UN MAMMOUTH D'ICI 2015 ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Clonage : Un mammouth d'ici 2015 ?

 

Les progrès du clonage sont tels, aujourd'hui, que les plus grands spécialistes au monde prévoient de faire revivre le mammouth d'ici quatre à cinq ans. Mais la question éthique se heurte à cette drôle d'évolution.

On savait que les plus grands scientifiques au monde s'étaient penchés sur la création d'une nouvelle espèce de dinosaures.

Mais la revue Sciences & Vie va plus loin en informant sur la volonté de certains chercheurs de renommée internationale de ressusciter le mammouth d'ici 2015. Impossible ? Rien n'est moins sûr...

Le mammouth, c'est pour bientôt !

Le mammouth s'éteint en 1.700 avant J.C dans le Nord de la Sibérie. En dépit de ce fait historique, cet immense mammifère fait l'objet de recherches très poussées décrites dans ce dossier de Sciences & Vie. Le but : le faire revivre par le clonage cellulaire.

Il s'agirait de réaliser la même manipulation qu'avec la brebis Dolly mais à une toute autre échelle.

Pour rappel, le clonage consiste à injecter le noyau avec l'ADN d'une cellule d'un individu A dans un ovule d'un individu B dénué de noyau. A la suite d'une stimulation électrique, on implante la cellule dans l'utérus d'une mère porteuse.

Le fer de lance de ce projet se nomme Akira Iritani. Le généticien japonais focalise ses efforts sur un cousin proche du mammouth, à savoir l'éléphant d'Afrique.

Au tour de l'homme de Néandertal ?

Il récupère les ovocytes des éléphantes issues d'un zoo. Seul problème, le donneur n'existe plus. Le scientifique doit prélever une cellule parfaitement conservée dans les momies de bébés mammouths exhumées en Sibérie.

Impossible jusqu'à la découverte d'un de ses confrères en 2008, Teruhiko Wakayama, qui parvient à cloner une souris restée seize ans dans un congélateur. « Ceci est le premier pas vers la résurrection d'animaux anciens », s'enthousiasme Iritani.

Malgré la difficulté de l'exploitation de l'ADN, les avancées apparaissent fulgurantes. « Un mammouth en bonne santé pourrait naître d'ici quatre ou cinq ans », promet le généticien de l'université de Kinki (Higashiosaka).

La revue scientifique affirme même dans son édition de décembre que l'on pourrait faire revivre l'homme de Néandertal.

Mais la question éthique reste très sensible et s'affirme comme un frein plus ou moins efficace aux recherches. Pour autant, l'idée de pouvoir cohabiter avec des mammouths et des dinosaures grandit de plus en plus. Tout comme la volonté de l'homme de se rapprocher de Dieu.

 

Un article de Anthony Poix, publié par francesoir.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Anthony Poix

Source : www.francesoir.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Clonage