STOP à la pollution lumineuse en France - Rendons à la nuit ses étoiles (Pétition de SNI)

Climeworks, l'aspirateur suisse de CO2 - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/03/2020 à 07h45 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Climeworks, l'aspirateur suisse de CO2

 

            

 

L'Association compense ses émissions carbone avec reforestACTION et l'ONF

 

G râce à votre soutien, nos actions seront amplifiées. Consulter régulièrement ce site ouvre à l'Intelligence collective et prévient de la sénilité précoce ;o) - Si vous vous sentez victime d'anxiété, due au climat social, environnemental, politique et économique mondial, si vous vous souciez des générations actuelles et futures, venez donc découvrir le projet associatif d'"Une seule Terre" et -pourquoi pas, à votre humble niveau ?- y participer, afin de pouvoir vraiment enfin, vivre le jour présent en toute sérénité.

 

 

Fondée en 2017, l'entreprise zurichoise a mis au point des capteurs géants permettant de filtrer l'air ambiant et de piéger le dioxyde de carbone, pour l'injecter ensuite dans le sous-sol, une technologie qui fait déjà ses preuves dans plusieurs industries. Climeworks a pour ambition d'éliminer ainsi 1% des émissions mondiales d'ici à 2025.

 

 

Alors que l'humanité se met en marche pour sauver le climat et que les décisions politiques se font attendre, allons-nous devoir pomper sans relâche du gaz carbonique dans l'atmosphère (CO2) pour éviter que la Terre ne se transforme en étuve? Le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) du 8 octobre 2018 est formel: tous les scénarios permettant de limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C supposent une extraction de CO2 atmosphérique dans de gigantesques volumes, soit entre 100 et 1000 milliards de tonnes d'ici à 2100, c'est-à-dire deux à vingt fois le total annuel actuel des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

 

 

(...)

 


Pour lire la suite,
cliquer ICI

 

Une actualité de Mehdi Atmani, dénichée par Le Steph, publiée par houseofswitzerland.org et relayée par Demain l'Homme, ex SOS-planete

 

 

Info à partager
au sein de votre
réseau social

 


 

 

Demain l'Homme compense le CO2 émis - En adhérant, l'Association plante pour vous un arbre de plus ! - L'atelier

Vous n'allez pas en croire vos oreilles : "Foutez-nous la Paix !" Commencez à vivre de Fabrice Midal

Découvrez vite le fameux projet 2020, dans lequel chacun de nos membres met le meilleur de lui-même, à chaque bref instant de sa Vie (que nous devrions tous respecter et honorer dans son ensemble). Et faites circuler ! - L'atelier

 

 

Interview marquante de l'astrophysicien philosophe Aurelien Barrau et nouveau pacte avec le vivant - L'atelier

Pour Gunter Pauli, la solution est pour une économie bleue mondiale Zéro CO2, avec les algues vertes - L'atelier

#LBD/49.3/Covir-19 - "Point faible des grenouilles : elles s'habituent trop vite au Réchauffement !" - L'atelier

 

 


Aux actes citoyens !

Votre don est une
force indispensable

Il aide notre
équipe à exercer son
contre-pouvoir associatif

 

 

 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

         


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
   

 

      

 

 

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Etre bien informé et pouvoir agir sur le climat social et environnemental. Tout va si vite ! Vous n'allez pas en croire vos yeux ;o) Carpe Diem durable

 

 

.....

 

Merci de PARTAGER au sein de votre réseau social Partager

 

Auteur : Mehdi Atmani - houseofswitzerland.org

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.