Climat: Offres insuffisantes pour limiter le réchauffement - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/02/2010 à 21h32 par Tanka.


CLIMAT: OFFRES INSUFFISANTES POUR LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Climat: Offres insuffisantes pour limiter le réchauffement

Information recueillie par Tanka

BRUXELLES - Les engagements de réductions des émissions de gaz à effet de serre notifiés aux Nations unies par les pays développés "ne sont pas suffisants" pour limiter le réchauffement à 2°C, a affirmé lundi le président de la Commission Environnement du Parlement Européen.

"Nous aurons besoin d'énormes améliorations sur le niveau et la qualité des mesures pour protéger le climat d'ici à la prochaine conférence prévue à Mexico en novembre-décembre 2010", a en outre averti l'eurodéputé socialiste allemand Jo Leinen dans un communiqué.

Les notifications devaient être présentées pour le 31 janvier et le secrétariat de la convention des Nations unies sur le changement climatique doit les rendre publiques.

Selon les informations obtenues par M. Leinen, "les principaux acteurs ont notifié leurs objectifs", mais "il n'y a pas de modifications par rapport à leurs annonces".

Les Etats-Unis ont ainsi confirmé leur intention de réduire en dix ans leurs émissions "d'environ 17%" par rapport à leurs niveaux de 2005, ce qui représente une réduction de 3% par rapport aux niveaux de 1990, année de référence retenue par l'Union européenne.

Le Canada s'est aligné sur les objectifs américains: réduction de 17% par rapport aux niveaux de 2005, soit 3% par rapport à 1990.

L'Union européenne a pour sa part formulé un engagement de réduire ses émissions globales de 20% par rapport aux niveaux de 1990 et une offre conditionnelle de porter cette réduction à 30%, "au cas ou les autres pays développés s'engagent à des réductions d'émissions comparables".

La Commission européenne n'a pas souhaité faire de commentaires tant que les Nations unies n'auront pas publié les engagements, mais l'exécutif bruxellois devra présenter aux Etats membres un avis sur la comparabilité des offres.

Sur la base des annonces faite par les pays développés, la Commission jugeait que "les conditions n'étaient pas réunies pour que l'UE porte son offre à 30%". Cet avis ne devrait pas varier, si les notifications faites ne montrent aucune modification des annonces.

Jo Leinen estime néanmoins que "l'UE doit s'engager unilatéralement à porter son effort de réduction à 30% pour relancer la dynamique des négociations sur le climat".

Source : .lexpress.fr

Pour en savoir plus sur Copenhague

Pour en savoir plus sur la situation planétaire