Climat : « Les nuages sont importants » - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/07/2011 à 13h24 par Tanka.


CLIMAT : « LES NUAGES SONT IMPORTANTS »

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Climat : « Les nuages sont importants »

 
Parmi les 200 experts mondiaux du climat réunis cette semaine à Brest, Olivier Boucher,du CNRS, souligne le rôle des nuages et des aérosols dans le changement climatique.
Entretien

Olivier Boucher.Spécialiste de la modélisationdes nuages au laboratoire de météorologie dynamique de Paris.

Pourquoi les nuages sont-ils importants dans l'étude du changement climatique ?

Dans un climat « naturel », les nuages interagissent avec le rayonnement solaire. Ils réfléchissent en partie les rayons, donc ils contribuent au refroidissement. Mais ils sont aussi responsables d'un effet de serre, donc d'un réchauffement. Avec les gaz à effet de serre issus de l'activité humaine, nous cherchons à savoir comment ces nuages vont changer, sachant qu'ils ont déjà changé.

De quelle façon ?

Ces changements concernent leur position géographique : seront-ils plus au sud, plus au nord ? Leurs propriétés physiques : nuages d'eau liquide ou nuages de glace ? Seront-ils plus ou moins épais, plus ou moins hauts ? Les nuages sont importants, surtout pour comprendre le changement climatique futur.

Et les aérosols ? Qu'est-ce que c'est ?

Rien à voir avec les bombes aérosols ! Il existe les aérosols naturels, des particules microscopiques dispersées dans l'atmosphère, comme les poussières, les sels marins, des éléments de la végétation. Et les aérosols provenant des activités humaines : brûler des champs, brûler des produits pétroliers pour rouler en voiture, utiliser une chaudière à fioul. Cela produit du dioxyde de soufre, des aérosols soufrés. On en a émis beaucoup. Cela se voit dans l'atmosphère des grandes villes des pays en développement.

Quel est leur rôle ?

Ces aérosols ont un effet refroidissant, car ils renvoient le rayonnement. Ils ont refroidi le climat, mais on ne sait pas de combien. Les pays développés ont pris des mesures pour diminuer l'émission d'aérosols soufrés. Leur effet refroidissant va donc diminuer. L'effet bénéfique de la pollution de l'air risque de s'arrêter.

Comment nuages et aérosols influencent donc le climat ?

La difficulté, c'est que les nuages sont très variables. Il est difficile de mesurer ces variations. Ainsi, l'écart entre les 15 à 20 modèles climatiques qui existent sur notre planète est dû pour une petite moitié aux nuages.

Vont-ils renforcer le réchauffement ou le diminuer ?

Si on connaissait exactement les modifications induites par les gaz à effet de serre et par les aérosols, on pourrait dire si le climat est peu sensible, sensible ou très sensible. D'où l'importance de modéliser les nuages pour faire des projections climatiques.
 

Un article de Yannick GUÉRIN, publié par Ouest-france
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir
 
Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !
 
Le site étrange qui dérange même les anges !





Auteur : Yannick GUÉRIN

Source : www.ouest-france.fr