Connexion neuronale directe : Les interfaces cerveau-ordinateur remplaceront elles nos smartphones ?

Climat : accord de pure forme à Doha - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/12/2012 à 16h11 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Climat : accord de pure forme à Doha

 

Le protocole de Kyoto n'engage plus que l'Europe et une quinzaine d'Etats.

L'objectif d'un accord contraignant pour tous les pays en 2015 est réaffirmé.

La 18e conférence de l'ONU sur le climat s'est achevée à la hussarde samedi à Doha (Qatar), sans avancée notable pour contenir le réchauffement et ses effets. Le niveau de mobilisation internationale se réduit comme peau de chagrin.

Un acte 2 pour le protocole de Kyoto

Une deuxième période d'engagement des pays développés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) s'ouvre à compter du 1er janvier prochain et jusqu'au 31 décembre 2020. Une quinzaine d'état, en plus de l'Union Européenne se sont portés volontaires. La Russie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Japon ont déclaré forfait. Les états-unis, eux, n'ont pas ratifié le protocole de Kyoto,. In fine, seulement 15 % des émissions de CO2 sont sous surveillance internationale.

L'appel à l'aide des pays du sud sans réponse

Les pays du sud, qui subissent en première ligne les impacts du réchauffement, attendaient à Doha une prise d'engagement ferme pour les aider à surmonter ces catastrophes. Il n'en est rien. Le texte final de Doha se contente de presser les états du nord à agir « quand les circonstances financières le permettront » . Il les invite également à présenter à la conférence climat de 2013 à Varsovie « les informations sur leurs stratégies pour mobiliser des fonds afin d'arriver à 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 ».

Promesse d'accord ambitieux pour 2015

Le dessein d'adopter « un protocole, un autre instrument juridique ou un accord ayant force juridique » à la conférence de l'ONU de 2015, est réaffirmé. Ce nouveau traité entrerait en vigueur en 2020. Il rependrait l'objectif de Kyoto, à savoir parvenir à limiter la hausse de la température à +2°C. Cette fois, tous les pays seraient concernés et plus seulement les nations industrialisées. Un texte devant servir de base pour les négociations doit être disponible « avant mai 2015 »..

 

Un article de Joel Cossardeaux, publié par lesechos.fr et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Joel Cossardeaux

Source : www.lesechos.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Climat - 
  • Doha
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.