Cinq cadavres de sangliers retrouvés en baie de Saint-Brieuc - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/07/2011 à 20h40 par Tanka.


CINQ CADAVRES DE SANGLIERS RETROUVÉS EN BAIE DE SAINT-BRIEUC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Cinq cadavres de sangliers retrouvés en baie de Saint-Brieuc

 
Ces sangliers retrouvés morts dans la baie de Saint-Brieuc portent à 15 le nombre de cadavres découverts depuis début juillet sur le même site. Les autorités sont décidées à élucider ce phénomène peut-être lié aux algues vertes. "On a trouvé cinq cadavres, deux adultes et trois marcassins" dans l'estuaire du Gouessant, sur la commune de Morieux (Côtes-d'Armor), a indiqué mardi un agent des services préfectoraux, venu sur place dans cette anse où la vase mêlée d'algues vertes dégage par endroits une odeur nauséabonde.

C'est sur ce site que deux marcassins avaient été retrouvés morts le 7 juillet, puis huit autres sangliers - trois laies et cinq petits - le 24.

Les animaux trouvés mardi vont être autopsiés et des analyses vont être demandées pour déterminer les causes de leur décès, a déclaré Philippe de Gestas, secrétaire général de la préfecture des Côtes-d'Armor, lors d'une conférence de presse. "On est très inquiets. Comment ne le serait-on pas quand on trouve des animaux morts ? Il faut comprendre ce qu'il se passe et trouver une solution" dans "une complète transparence", a souhaité le maire de la petite commune de Morieux, Jean-Pierre Briens.

Lundi, la préfecture avait déjà demandé des analyses complémentaires à l'autopsie des huit sangliers retrouvés morts dimanche sur cette plage fermée depuis début juillet en raison de la présence d'algues vertes.

Des analyses de la vase vont également être faites. "Faute de certitudes, il y a plusieurs hypothèses et on n'exclut pas la présence d'hydrogène sulfuré (H2S) dans les animaux", le gaz pouvant être dégagé soit par les algues vertes, soit par la vase, a indiqué Philippe de Gestas.
 

(...)

 
Pour lire la suite, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Un article de l'AFP, publié par Le Point
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : AFP

Source : www.lepoint.fr