Chronique du futur : y aura-t-il des médicaments dans les textiles ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/06/2014 à 18h16 par Exo007.


CHRONIQUE DU FUTUR : Y AURA-T-IL DES MÉDICAMENTS DANS LES TEXTILES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Chronique du futur : y aura-t-il des médicaments dans les textiles ?

Les combinaisons spatiales, comme ce modèle Biosuit porté par l'astronaute Dava Newman, avec leurs fibres savamment conçues, évoluent grâce aux textiles techniques. Un jour, ce genre de vêtement nous soignera peut-être

 

Des vêtements intelligents, qui suivent le rythme cardiaque ou diffusent des médicaments, nous sont promis depuis quelques années. La cosmétique en fait grand cas à coups de campagnes marketing mais dans le domaine de la santé, les « texticaments » tardent à se banaliser. Demain, sans doute...

(...)

Les cosmétotextiles, eux, contiennent des produits cosmétiques, tandis que les texticaments embarquent des médicaments. On sait en effet enfermer des principes actifs dans de minuscules sphères, ou microcapsules, de taille variable, le plus souvent entre 5 à 50 micromètres de diamètre, faites de polymères, de gélatine ou de silicone. Au fil des frottements, ces coquilles se brisent et libèrent leur contenu.

Pour leur fabrication, différentes techniques sont employées. S'il le produit actif est insoluble dans l'eau, il peut être placé dans une solution à deux phases, eau et huile par exemple. L'une des méthodes consiste à créer une émulsion, le produit actif étant alors en solution dans les gouttelettes hydrophobes. Celles-ci sont rapidement recouvertes par un film de polymère qui y adhère par son côté hydrophile. Il reste à solidifier ces membranes par un moyen physique (polymérisation par la chaleur) ou chimique et à récupérer les microcapsules.

(...)

 


Scientifiques et ingénieurs ont mis au point différentes méthodes pour fabriquer
ces microcapsules, que l'on voit ici au microscope électronique à balayage.
Mesurant quelques microns ou quelques dizaines de microns, elle peuvent retenir
des produits actifs qui seront relâchés quand ces petites
sphères se briseront sous l'effet du frottement des fibres du textile

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Jean-Luc Goudet, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer au financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Jean-Luc Goudet

Source : www.futura-sciences.com