Chine : la commercialisation de riz OGM suspendue ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/10/2011 à 19h37 par Tanka.


CHINE : LA COMMERCIALISATION DE RIZ OGM SUSPENDUE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Chine : la commercialisation de riz OGM suspendue ?

 
De plus en plus sérieuse au fil des semaines, l'hypothèse de sa commercialisation avait mis une partie du pays et les écologistes en émoi mais la mise sur le marché chinois de riz OGM pourrait finalement être suspendue pour plusieurs années. Il s'agirait d'un revirement complet de situation dans la mesure où le ministère de l'Agriculture a accordé des certificats de sécurité sanitaire à deux variétés de riz transgénique en octobre 2009 et a poursuivi sur cette lancée en autorisant le commerce de céréales génétiquement modifiées en mars dernier.

Cette décision avait provoqué l'ire d'un journal officiel et un afflux de pétitions sur Internet enjoignant Pékin à se rétracter. Plusieurs experts étaient également montés au créneau, soulignant notamment que l'innocuité du riz OGM mis au point par des chercheurs de l'Université de Chine centrale reste à démontrer. « Prendre l'initiative de modifier génétiquement l'aliment de base d'un milliard trois cents millions de Chinois apparaît extrêmement risqué.

Nous n'aurons aucun moyen de gérer la situation en cas de problème », avait estimé Jiang Giaoming, chercheur à l'Institut de botanique de l'Académie des Sciences de Chine. Et Zhang Hongliang, professeur à l'Université centrale des nationalités, d'enfoncer le clou : « si la tentative de recourir aux OGM échoue, c'est la population chinoise qui paiera les pots cassés. En revanche, si cet essai est concluant, l'agriculture chinoise, et même toute notre économie, tombera entre les mains des États-Unis et des autres pays occidentaux ».

Une perspective effrayante et que les décideurs auraient au bout du compte prise en considération. Le très sérieux hebdomadaire financier The Economist Observer vient en effet d'indiquer, « sources bien informées proches du ministère de l'Agriculture » à l'appui, que la commercialisation de riz OGM a été suspendue et qu'aucune variété transgénique de l'aliment de base des Chinois ne sera soumise à leur approbation dans les cinq voire les dix prochaines années.

Estimant qu'il n'est pas encore « mature », et certainement conscient que persister dans cette voie pouvait déclencher une gigantesque levée de boucliers étant donné les enjeux en matière de sécurité alimentaire et la puissance du courant anti-OGM à l'échelle mondiale, l'Empire du Milieu n'aurait cependant pas complètement fermé la porte au riz transgénique.

Celui-ci pourrait même refaire parler de lui dans les années voire les mois à venir, alors que la croissance démographique demeure soutenue et que les bouches à nourrir se comptent en centaines de millions.

Signalons enfin que le gouvernement n'a pour l'heure pas confirmé les assertions de nos confrères. Il sera donc toujours temps de spéculer sur la suite des événements une fois qu'il l'aura fait. S'il le fait.
 

Un article de Guillaume Duhamel, publié par Zegreenweb
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Guillaume Duhamel

Source : www.zegreenweb.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Chine - 
  • riz - 
  • OGM