Chine : des pesticides dans des sachets de thé Lipton - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/04/2012 à 12h30 par Tanka.


CHINE : DES PESTICIDES DANS DES SACHETS DE THÉ LIPTON

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Chine : des pesticides dans des sachets de thé Lipton

 
Voilà une affaire qui devrait refroidir la théière des amateurs : des pesticides ont été retrouvés dans des sachets de thé de la marque Lipton distribués en Chine, affirme Greenpeace ce mardi 24 avril. L'organisation de défense de l'environnement a fait ses courses dans deux supermarchés de la capitale chinoise. Des produits chimiques ont été détectés parmi les échantillons, dont certains sont interdits par les standards de la Commission européenne. Vous reprendrez bien un peu de thé !

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Après le thé au jasmin et le thé vert, voici le thé aux pesticides. La nouveauté trônait dans les rayons de deux supermarchés à Pékin. En mars dernier, les enquêteurs de Greenpeace Chine sont passés à la caisse, avant de confier leurs achats au laboratoire. Résultat : pas moins de 17 pesticides ont été retrouvés dans les sachets à infuser de la marque de thé la plus vendue dans le monde.

« Nous avons acheté des sachets Lipton yellow label de plusieurs variétés : thé vert, thé noir, jasmin et " thé de bouddha "... Dans tous les échantillons nous avons retrouvé des résidus. Jusqu'à neuf pesticides dans le " thé de bouddha ", dont le méthomyl, un insecticide très toxique interdit dans les arbres à thé ici en Chine », explique Wang Jing, responsable du secteur alimentation et agriculture chez Greenpeace Chine .

Le rapport Greenpeace signale par ailleurs la présence dans le thé vert d'endosulfan, cause d'infertilité chez les plus jeunes et interdit par la Commission européenne, d'omethoate, le tueur d'insectes suceurs pucerons et autres cochenilles ou encore d'aditifs alimentaires tel que le 2-phénylphénol. Pour Greenpeace, Lipton doit donc encore améliorer sa sélection...

Le groupe Unilever a répondu ce mardi aux accusations de Greenpeace au moyen d'un court message weibo, le twitter à la chinoise : « Unilever china est une compagnie responsable qui fabrique des produits de haut niveau et protège les droits des consommateurs. Notre thé Lipton est conforme aux règlements chinois sur les résidus de pesticides dans l'alimentation » .

Mais pour Wang Jing : « Lipton dispose d'un vaste réseau d'achats et de ventes de thé dans le monde, il n'est donc pas sûr que ces thés produits en Chine ne soient pas exportés à l'étranger. Nous demandons à ce que la marque prenne d'avantage en considération les consommateurs chinois. Il faut imposer les mêmes critères ici que pour les consommateurs occidentaux ».

Cette enquête de Greenpeace a en effet été précédée par une publication sur les neuf plus grandes marques de thé en Chine. Et là, même chose : 18 pesticides ont été retrouvés dans les feuilles de l'arbre à thé.

 

Un article de RFI
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : RFI

Source : www.rfi.fr