Olivier Véran, Ministre de la Santé, fait un méchant burnout et chasse les députés de l'Assemblée !

Chasse en battue : il faudra contourner l'ours - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/06/2010 à 02h52 par Laurence.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Chasse en battue : il faudra contourner l'ours

Le tribunal administratif a demandé au préfet de prendre des mesures de protection de l'ours et d'encadrer les chasses en battue. La décision tombe alors même que se prépare la prochaine saison de chasse.

Ce n'est, pour l'instant, qu'une information officieuse: le jugement du tribunal administratif, qui doit statuer sur un recours déposé par le Comité Ecologique Ariégeois, n'a pas encore été rendu. Mais certaines des dispositions de ce jugement ont déjà fait l'objet de discussions entre la Fédération de chasse et la préfecture de l'Ariège, qui travaillent à la préparation de la prochaine saison de chasse (1). Et des informations précises commencent à circuler.

Les juges imposeraient donc au préfet, selon nos informations, de prendre des mesures organisant la protection de l'ours, en ce qui concerne la chasse en battue. Jean-Luc Fernandez, président de la Fédération de chasse, se garde bien de commenter une décision de justice, d'autant qu'elle n'a pas été rendue officiellement. Cependant, sa position sur l'ours n'a pas changé, depuis la crise de l'automne dernier: «Nous avons évoqué la question des zones vitales de l'ours lors d'une réunion régionale des présidents de Fédération, à Tarbes, tout récemment, relate-t-il. Si on nous oblige à encadrer la chasse en battue, ça va souffler. D'autant qu'on peut se demander ce que sont ces zones vitales. Elles sont où? On sait qu'on a vu Balou à Saint-Laurent-de-la Cabrerisse. Faudra-t-il réglementer la chasse dans l'Aude à cause des ours ariégeois»? Et d'estimer que Midi-Pyrénées et l'ensemble du Languedoc-Roussillon pourraient devenir «une zone vitale pour l'ours». Pour autant, les chasseurs et la préfecture devront bien trouver un terrain d'entente. Et le préfet, de son côté, ne pourra faire autrement qu'organiser la chasse dans le respect de la loi, ce que réclament d'ailleurs seulement les écologistes. Une belle partie de bras de fer s'annonce donc, entre les chasseurs et l'Administration.

Il s'agit d'une décision sur un recours déposé par le CEA, à la fin de l'été dernier, contre l'arrêté préfectoral autorisant la chasse en Ariège. Les écologistes demandaient notamment que la protection de certaines espèces (le grand tétras, le lagopède et l'ours), soit mieux assurée.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

      

 

Auteur : Laurent Gauthey

Source : www.ladepeche.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Laurence
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.