Changements climatiques — Un nouvel enjeu de santé publique mondiale - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/04/2011 à 14h32 par Fred.


CHANGEMENTS CLIMATIQUES — UN NOUVEL ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE MONDIALE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Changements climatiques — Un nouvel enjeu de santé publique mondiale

 
« La problématique des changements climatiques est le premier enjeu au niveau mondial pour la santé publique actuellement », soutient Véronique Lapaige, chercheuse à l'Institut national de santé publique du Québec pour l'unité santé et environnement.

« La situation des changements climatiques, c'est extrêmement préoccupant parce que, notamment, le réchauffement de la température et les événements climatiques extrêmes, qui sont une autre des constituantes des changements climatiques, s'attaquent aux fondements de la santé publique. »

Selon elle, les changements climatiques vont avoir des répercussions « sur des éléments aussi fondamentaux pour la santé que sont l'air, l'eau, les denrées alimentaires, la chaîne alimentaire, le logement et les maladies ».

Ce qui rend le dossier si important à l'échelle mondiale, ajoute-t-elle, c'est que les effets touchent tout le monde, même si certaines communautés seront plus vulnérables.

Véronique Lapaige estime qu'en vertu des changements climatiques, la société devra mettre sur pied un nouveau système de gouvernance et de régulation.

« La notion de vulnérabilité n'est pas nouvelle en santé publique, mais par rapport à la problématique des changements climatiques, c'est une notion très très nouvelle qui est en train d'émerger, un champ de recherche qui est en pleine émergence et qui s'avère extrêmement important. »

Patrimoine toxique

La complexe relation entre l'environnement et la santé, exposée notamment par la Dre Véronique Lapaige dans le cadre d'une conférence pour le Jour de la Terre, a également été illustrée par le Dr François Prévost, qui s'intéresse au « patrimoine toxique ».

Par le truchement d'une vidéo enregistrée la veille au Nunavik, le Dr Prévost a présenté le problème qu'il constate jour après jour dans sa pratique médicale auprès des autochtones.

« On a découvert, avec l'ère moderne, que dans l'environnement et jusque dans le sang des Inuits, on retrouve des polluants organiques persistants, des métaux lourds et on en a dénombré jusqu'à une centaine dans un seul échantillon d'une personne ici au Nunavik. C'est très troublant. »

Ces polluants, qui viennent de régions très éloignées, se lient avec les particules élémentaires de l'air et de l'eau pour se concentrer, via le plancton, dans la chaîne alimentaire.

« Maintenant, non seulement on a la notion de patrimoine génétique, qui a une importance pour la santé, mais on peut dire qu'il y a la notion de patrimoine toxique. »

« Un bébé qui vient au monde ici à Inukjuak porte déjà, à son premier jour de vie, des substances toxiques, des polluants organiques persistants qui ont été légués par sa mère qui elle-même les a accumulés dans sa vie mais les a reçus entre autres de sa propre mère. »

Jacques Languirand, porte-parole du Jour de la Terre, estime que l'on approche d'un point de bascule après avoir abusé de la planète pendant des siècles, mais espère néanmoins que ce ne sera pas le cas.

Pour le médecin, il s'agit d'un phénomène nouveau qui soulève « la nécessité de santé globale » puisque les Inuits sont devenus les repères de la santé environnementale.

« Hier, on a ouvert les yeux sur l'impact de l'humain sur la santé de l'environnement, aujourd'hui on constate l'impact de la santé de l'environnement sur la santé de l'humain. Hier, on s'inquiétait parce qu'on voyait la pollution, aujourd'hui on s'inquiète parce qu'on ne la voit pas. »
 

Un article de Jessica Nadeau, publié par ruefrontenac.com

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : www.ruefrontenac.com