Chalutage De Fond : Pratique insoutenable de pêche - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/08/2009 à 11h35 par Isabelle.


CHALUTAGE DE FOND : PRATIQUE INSOUTENABLE DE PÊCHE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Chalutage De Fond : Pratique insoutenable de pêche

Information sélectionnée par Isabelle

Des forêts anciennes sont en danger... au fond des océans.

Les biologistes estiment qu'il reste encore entre 500 000 et 5 millions d'espèces marines à découvrir.

Cependant, bon nombre de ces espèces sont gravement en danger à cause de la pratique de pêche la plus destructrice au monde : le chalutage de fond.

Il s'agit du dernier désert inexploré de la planète.

Des montagnes sous la mer :

Le plancher marin possède ses propres montagnes, appelées monts sous-marins.

Ces monts sous-marins s'élèvent à au moins 1000 mètres au-dessus des fonds marins alentours.

Étonnement, la plus longue chaîne de montagne de la planète se trouve sous l'eau : la dorsale océanique, qui tourne autour du globe de l'océan Arctique à l'océan Atlantique.

Elle est quatre fois plus longue que les Andes, les Montagnes rocheuses et l'Himalaya combinées.

Les monts sous-marins sont des zones d'une biodiversité unique.

Imaginez des forêts colorées peuplées de coraux d'eau froide, de parcs marins non rigides, d'éponges et de fouets de mer, d'araignées de mer et de crustacées comme le homard.

De nombreuses espèces vivant dans la végétation des monts sous-marins n'existent nulle part ailleurs et on pense que certaines ne se trouvent que sur un ou deux monts sous-marins uniquement.

Menace n° 1 : le chalutage de fond

Malheureusement, l'industrie de la pêche commerciale a appris l'existence de cueillettes faciles dans les eaux profondes.

Le secteur a étendu ses pratiques insoutenables de pêche dans des eaux profondes et des monts sous-marins auparavant inexploités à l'aide d'une technique appelée chalutage de fond.

Le chalutage de fond consiste à tirer d'énormes filets lestés sur le plancher de l'océan.

Des grandes plaques de métal et des roues de caoutchouc attachées à ces filets se déplacent au fond et détruisent presque tout sur leur passage.

Tout indique que les formes de vie en eaux profondes sont très lentes à se remettre de tels dommages, des décennies et parfois des siècles, si elles s'en remettent jamais.

S'ils sont autorisés à continuer, les chalutiers de fond de haute mer détruiront une grande partie des espèces des fonds marins avant même que nous ayons pu les découvrir.

Imaginez conduire un énorme bulldozer à travers une forêt inexplorée, luxuriante et richement peuplée et laisser un désert vide et plat.

C'est comme faire exploser la planète Mars avant d'y arriver.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur "Lien utile" ci-dessous.