Saviez-vous que les fourmis coupe-feuilles ont inventé l'agriculture bien avant nous ? (Brève vidéo)

Ces bactéries voraces qui mangent le nitrate - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/06/2012 à 23h26 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Ces bactéries voraces qui mangent le nitrate

 

Quand il s'agit de décontaminer un terrain ou un plan d'eau souillé par un déversement pétrolier ou toute autre substance polluante, le professeur Richard Villemur peut compter sur des alliées de taille : des bactéries.

En effet, ces dernières sont capables de dévorer de grandes quantités de produits toxiques, pourvu qu'on leur donne un petit coup de pouce.

Ce microbiologiste du Centre INRS - Institut Armand-Frappier a développé une expertise particulière avec le nitrate, un contaminant qui provient des déjections animales ou d'engrais chimique. Il y a quelques années, le nitrate a causé beaucoup d'inquiétudes dans les porcheries. On craignait que ce sous-produit du lisier de porc ne s'infiltre dans les eaux environnantes.

Les bactéries de Richard Villemur sont capables de transformer le nitrate en azote, un gaz inoffensif.

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de enerzine.com


 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Enerzine

Source : www.enerzine.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.