Centrale thermique "biomasse" de Gardanne : Uniper répond aux critiques - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2016 à 00h57 par Exo007.


CENTRALE THERMIQUE "BIOMASSE" DE GARDANNE : UNIPER RÉPOND AUX CRITIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Centrale thermique "biomasse" de Gardanne : Uniper répond aux critiques

 

Uniper (ex-E.On) s'apprête à lancer les tests de sa centrale biomasse à Gardanne. L'occasion de répondre aux critiques concernant l'approvisionnement en bois et l'absence de récupération de la chaleur résiduelle.

 

Alors que la centrale biomasse de Gardanne (13) s'apprête à entrer en phase de test, Uniper (anciennement E.On) répond à certaines des critiques formulées à l'encontre du projet. Deux enjeux environnementaux figurent parmi celles-ci : l'approvisionnement en bois et l'absence de cogénération.

(...)

 


Site de stockage de la biomasse d'une capacité de 3.500 tonnes,
soit un à deux jours de consommation

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Philippe Collet, publiée par actu-environnement.com
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Sur le même sujet :

Halte à la biomascarade - Deux MP3 édifiants

Et voilà ! La centrale de Gardanne brûle la forêt de Provence et d'Amazonie ! Au secours Président !

Le projet de mégacentrale biomasse de Gardanne controversé

La centrale de Provence prête à faire feu de tout bois

Énergie. Mise à feu imminente à la centrale biomasse

Environnement - On veut brûler les forêts françaises à Gardanne !

Le géant de l'énergie E.On veut brûler les forêts françaises à Gardanne !

Menaces sur la forêt française

Halte à la biomascarade - le dossier complet mis à jour

Extraits :

(...)

Ce projet de Gardanne est l'exemple le plus caricatural, en France, d'une évolution extrêmement dangereuse au niveau mondial : l'industrialisation à outrance de la gestion des forêts.

Selon un rapport détaillé de « Biofuelwatch », les projets de centrales électriques à biomasse déjà autorisées en Grande-Bretagne auraient besoin de neuf fois la production annuelle britannique !

 

 

Ce type de « mégacentrale » a fait l'objet de vives critiques à la table ronde du 2 octobre 2013, organisée par le Sénat sous la présidence de Monsieur Daniel Raoul, relative à la condition de réalisation du potentiel de la biomasse-énergie en France.

Il faut souligner que le bois énergie à l'échelle industrielle n'est pas la seule menace qui pèse sur nos forêts. Dans les années à venir nous risquons de voir le développement de nouvelles générations de biocarburants et également de bioplastiques, tous deux basés sur la ressource bois.

(...)

 

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

Le 6 février 2016, Fred D. a fait un don
de 50 €. Gros merci colibri

 

 

 





Auteur : Philippe Collet; actu-environnement.com