Ce que voit l'Intelligence Artificielle, révélé par Google grâce à ses réseaux neuronaux quantiques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/06/2018 à 05h00 par colibrix.


CE QUE VOIT L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, RÉVÉLÉ PAR GOOGLE GRÂCE À SES RÉSEAUX NEURONAUX QUANTIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Ce que voit l'Intelligence Artificielle, révélé par Google grâce à ses réseaux neuronaux quantiques

Voici comment est vu par l'Intelligence Artificielle
la photo publiée ci-dessous

 

Mise à jour du 13 avril 2018

 

Note de l'ONG Terre sacrée :

 

ENORME !!!

 

Maintenant c'est là !

 

Et ce n'est que le début

des applications quantiques !!!

 

Info cruciale dénichée par Cédric le 25 juin 2015,
en synchronicité avec l'affaire des écoutes de la France
par les ordinateurs de la NSA
Merci Cèdre ;o)

 

Le blog source de Google en anglais

La galerie officielle des images recueillies

 

 

Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google

 

Le réseau capable d'identifier des images mis en place par Google s'entraîne à faire l'inverse: créer des images à partir de motifs précis.

Les ingénieurs de Google en charge du développement de l'intelligence artificielle du moteur de recherche ont publié un post fascinant révélant à quel point les ordinateurs prennent de l'autonomie créative, un sujet central pour que l'intelligence artificielle soit plus qu'un outil trop «robotique» et se rapproche de la sensibilité humaine.

L'outil de Google est un réseau de neurones artificiels, un réseau informatique qui s'inspire du fonctionnement biologique des neurones pour apprendre. Comme les ingénieurs le détaillent sur le blog de recherche de Google, ce réseau «apprend» à identifier des objets sur des images grâce à des couches successives qui se concentrent chacune sur un aspect (couleur, forme, orientation, etc.) : c'est de cette manière que le réseau arrive progressivement à faire la distinction entre un oiseau, une porte, une fourchette ou une voiture après avoir passé en revue des millions d'images en entraînement.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

En savoir plus sur les réseaux de neurones artificiels

 

 

Voyez les hallucinations d'une Intelligence Artificielle !

 

C'est un carnaval d'inventions visuelles créées par un système d'intelligence artificielle, plus étranges les unes que les autres, que les chercheurs de Google ont présenté dans leur Blog... Il s'agit tout simplement des « pensées intérieures » d'un réseau de neurones artificiel conçu pour la reconnaissance automatique des images.

Outre l'aspect esthétique qu'elles revêtent à nos yeux, ces « créations » exposent au grand jour la manière dont ce type de système forme des « concepts » à partir des myriades d'images que les chercheurs leurs soumettent durant la phase dite d'apprentissage.

UN SYSTÈME D'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE QUI JOUE LES ARTISTES

 

 

De fait, les informaticiens adorent jouer avec leurs systèmes en les poussant dans leurs retranchements, non sans arrière-pensée scientifique... Ici, le questionnement de départ était le suivant : que se passe-t-il quand on montre à un système de reconnaissance visuelle surentrainé une image sans aucun sens (pixels générés de manière aléatoire) ? – ceci pour l'aspect jeu. Et pour l'aspect scientifique : que nous apprend le résultat sur le fonctionnement interne de ces systèmes ?

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

La photo ci-dessus est vue par l'Intelligence Artificielle
quantique comme ci-dessous

 

 

Quand les ordinateurs voient des formes dans les nuages

 

Nous ne sommes plus les seuls à voir des formes dans les nuages. Les ordinateurs semblent désormais en être capables... L'idée relève encore sans doute de la science-fiction. Mais, dans un post de blog, les ingénieurs de Google ont publié des images résultant de "l'apprentissage" des machines à reconnaître des contours dans n'importe quel type d'image. Avec pour conséquence d'identifier parfois des formes... qui n'existent pas.

Le moteur de recherche d'images inversé de Google est d'ailleurs déjà capable d'identifier des formes simples (comme la Tour Eiffel) ou des visages de personnes célèbres.

 

 

Le système décrit par les ingénieurs du célèbre moteur de recherche fonctionne sur la base d'un "réseau de neurones artificiels", capable d'identifier des formes dans les images qui leur sont proposées selon différentes couches, ou "niveaux d'abstraction", de la couleur, à la figure géométrique, et jusqu'à des motifs complexes, comme un visage, ou un animal.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Les photos ci-dessus sont vues par l'I.A. comme ci-dessous

 

 

Les serveurs de Google rêvent de moutons électriques

 

Vous avez dit "inception" ?

Google aime Philip K. Dick et Philip K. Dick aime les androïdes. Et l'intelligence artificielle. Il était donc logique que Google parle Android, Nexus et mène des recherches très poussées dans le domaine des réseaux neuronaux artificiels. Une équipe de trois ingénieurs de Mountain View s'est donc demandé, littéralement, si les ordinateurs rêvaient et de quelle étoffe leurs rêves étaient faits. Une étude passionnante qui aura, à court terme, de nombreuses applications pratiques dans notre quotidien.

"Les réseaux neuronaux artificiels ont récemment conduit à de nombreux succès en matière de classification des images et en reconnaissance du langage. Mais même si ces outils très utiles sont basés sur des méthodes mathématiques bien connues, étonnamment, nous comprenons encore mal pourquoi certains modèles fonctionnent mieux que d'autre."

 

 

Ainsi commence l'article d'Alexander Mordvintsev, Chritopher Olah et Mike Tyka, ingénieurs software chez Google, intitulé "Inceptionism : going deeper into neural networks". Ils ont ainsi entraîné l'équivalent d'un réseau neuronal artificiel selon la technique de la rétropropagation du gradient, elle-même inspirée de la rétropopagation neuronale. Le but : "construire des machines capables d'apprentissage et aptes à remplir des tâches spécifiques (classification, prédiction, contrôle)" en s'inspirant de la neurobiologie, selon Lionel Prevost, maître de conférences à l'ISIR (Institut des systèmes intelligents et de robotique).

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 


 

Ce que voit un ordinateur quand il rêve

 

Google obtient des images psychédéliques en faisant chercher par des logiciels des formes évocatrices, comme nous dans les nuages, et en les poussant à ressembler encore plus à ce qu'ils ont identifié.

Quand vous étiez petit, vous vous êtes sans doute allongé dans l'herbe pour observer les nuages. Laissant faire votre imagination, vous avez vu apparaître des dragons, tandis que vos amis y voyaient plutôt des bateaux ou des lapins.
Des ingénieurs logiciel de Google ont voulu savoir ce que leurs systèmes de reconnaissance d'image voient lorsqu'on leur propose différentes images avec comme unique consigne « Qu'importe ce que tu y vois, je veux le voir
encore plus ».

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

 

........

 

 

Ces images improbables ont "évidemment"
été obtenues par les deux ordinateurs quantiques de Google
et de la NASA (Voir nos posts à leur sujet)

 

Google et la NASA font équipe autour d'une intelligence artificielle quantique

715 nouvelles exoplanètes découvertes en un jour, grâce aux
2 ordis quantiques de Google & NASA

Avancées technologiques exponentielles : entre quel genre de mains
va atterrir le matos ? (5 vidéos)

Exobiologie : un monde de silicium et de cristaux. Une vie (pensante ?)
parallèle à la vie carbonée

 

 

Les idées foisonnent : il est temps de les semer...

 

Exclusif - Miracle pour tous les Amis de la Terre : Google au secours de l'Homme et de la Nature ! - Synthétiseur de NEWS quotidiennes

 

bhPour découvrir avant les autres l'essentiel des incroyables éléments, dépouillés deux semaines avant leur publication sur le module d'infos quotidiennes, il suffit de vous inscrire GRATUITEMENT à notre nouvelle NEWSLETTER bimestrielle, confidentielle, sécurisée et même parfois secrète





Auteur : Florilège de différentes sources vérifiées - Google