Cassini confirme la présence d'un océan liquide sur Encelade - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/06/2011 à 20h44 par Mich.


CASSINI CONFIRME LA PRÉSENCE D'UN OCÉAN LIQUIDE SUR ENCELADE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Cassini confirme la présence d'un océan liquide sur Encelade

 

Une équipe de scientifiques vient de confirmer, dans un article publié dans la revue Nature qu'un océan d'eau salée est bel et bien présent sous la surface d'Encelade, un des satellites de Saturne.

En 2004, la sonde Cassini (issue d'un partenariat entre la Nasa et les Agences spatiales européenne et italienne) partait en direction de Saturne. Elle était chargée d'explorer la planète géante, ses anneaux, son champ magnétique (magnétosphère) et ses lunes.

Parmi la plus petite d'entre elles, se trouve Encelade, une planète glacée de 500 kilomètres de diamètre. A proximité de son pôle sud, les clichés montraient l'expulsion d'immenses panaches.

Les données ont été étudiées et il a pu être prouvé que ce sont bel et bien des particules d'eau qui sont propulsées à travers les fissures qui ont été baptisées "rayures du tigre" ("tiger stripes").

Plusieurs survols supplémentaires de Cassini au-dessus d'Encelade ont permis de découvrir que, sous la surface de planète, se trouve un immense océan d'eau salée de 80 kilomètres de profondeur aux caractéristiques assez semblables à celles que l'on retrouve sur notre planète.

Il se pourrait que l'érosion provoquée par cet océan arrache des grains de sodium à la roche avant que ceux-ci ne soient propulsés directement dans l'espace par les geysers. Selon l'étude publiée dans Nature, environ 200 kilogrammes de vapeur d'eau sont évacués chaque seconde.

"Sans un orbiteur comme Cassini qui vole si prés de Saturne et de ses lunes – pour goûter au sel et sentir le bombardement des grains de glace -, les scientifiques ne pourraient jamais savoir combien ces mondes du système solaire externe sont intéressants", explique Linda Spilker qui s'occupe de la mission Cassini.

 

 

Pour les scientifiques, Encelade réunit de nombreuses conditions favorables à l'émergence de la vie. Un cas passionnant qui nourrit les recherches en exobiologie, cette science qui s'intéresse à la vie susceptible de s'être développée sur d'autres planètes.

En effet, Encelade recèle une importante réserve d'eau liquide ainsi que des sources d'énergies proches et suffisantes qui vont dans ce sens. Il s'agit des forces de marée gravitationnelles de Saturne, qui soumettent Encelade à une friction permanente et engendre de la chaleur.

Cette source de chaleur suffit à maintenir l'eau à l'état liquide sous la surface glacée et à la propulser sous forme de geysers près du pôle Sud. Nicolas Altobelli, de l'Agence spatiale européenne, a d'ailleurs déclaré que "cette découverte est une nouvelle preuve cruciale montrant que les conditions environnementales favorable à l'émergence de la vie peuvent être soutenues sur des corps glacés orbitant de planètes géantes et gazeuses".

 

Un article de maxisciences.com

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com