C'est au tour de l'antilope Saiga! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/03/2011 à 23h56 par Mich.


C'EST AU TOUR DE L'ANTILOPE SAIGA!

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
C'est au tour de l'antilope Saiga!

 

Au début des années 1990, les antilopes Saïga représentaient plus d'un million d'individus. Aujourd'hui, sa population ne dépasse pas les 100 000 individus.

L'antilope Saïga est un mammifère qui pourrait disparaître si des mesures de protection ne sont pas renforcées. En 2006, la PNUE (protection de l'antilope Saïga renforcée) en dénombrait plus que 60 000 à 70 000. Mais grâce aux diverses politiques de protection qui ont été mises en place, on recense aujourd'hui 85 000 antilopes au Kazakhstan, 8000 en Mongolie et au moins 10 000 en Russie et plusieurs milliers en Ouzbékistan.

La PNUE a souligné que la Convention sur les espèces migratrices (CMS) et celle du commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction (CITES) se sont investies afin d'impliquer les populations locales à la protection de l'antilope Saïga.

Pourquoi l'antilope Saïga est-elle en voie d'extinction ?

Le principal ennemi de l'antilope Saïga est l'homme qui le chasse pour sa viande et ses cornes qui sont revendues au noir sur le marché chinois à 100 euros le kilo. Les cornes des mâles étant largement prisées, la survie de l'espèce ne peut être assurée correctement sans eux.

En Russie, on ne compterait plus que 10% de mâles, un chiffre bien insuffisant pour assurer la reproduction de ce mammifère. Il est aussi considéré par les chasseurs comme un excellent gibier et sa viande est beaucoup appréciée. Sa chasse est loin d'être nouvelle, car des sites préhistoriques français témoignent de la présence importante d'os d'antilope de Saïga il y a environ 20 000 ans. Mais cet animal a aussi d'autres prédateurs comme le loup; le renard ou autres carnivores des steppes arides d'Asie Centrale qui sont capables de tuer un antilope Saïga adulte.

À ces menaces s'ajoutent celles de son habitat où les steppes sont progressivement transformées en pâturages agricoles.

 

 

Le mode de vie de l'Antilope Saïga

L'antilope Saïga est aujourd'hui présente dans les steppes sèches de l'Asie centrale alors qu'auparavant, on pouvait la trouver dans les mêmes zones montagneuses que le chamois. Elle doit son nom de « Saïga » au mot russe qui signifie justement « antilope ». C'est un animal herbivore qui se nourrit seulement d'herbes provenant de steppes. Pour cette raison, l'antilope est difficile à élever en captivité.

A l'état sauvage, cet animal vit en petits groupes de 15 à 30 individus composés d'un seul mâle. L'antilope Saïga migre vers le Nord au printemps pour revenir dans le Sud en automne. Des études ont pu montrer l'importance de leur taux de mortalité en hiver qui est en réalité la conséquence de la couche de glace recouvrant la végétation.

Les antilopes ne peuvent plus se nourrir et décèdent. La durée de gestation de ce mammifère est de cinq mois. Lorsque les petits naissent, ils sont incapables de tenir sur leurs pattes, mais ils sont ainsi camouflés dans les hautes herbes des steppes et échappent ainsi à la vigilance de leurs prédateurs.

L'antilope fait partie de ces espèces dont la population a rapidement décliné. Il y a encore deux siècles, les troupeaux de Saïgas étaient très répandus de l'est de l'Europe jusqu'au bord de la mer Noire.


Lien Source corrompu

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Corinne Vomscheid/Suite101

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • antilope - 
  • Saïga